Se dirige-t-on vers un forfait de Maurice face au Liberia dans les préliminaires de la zone Afrique du Mondial 2014 ? C’est l’impression qui se dégage après que la Mauritius Football Association (MFA) eut reçu une correspondance du ministère de la Jeunesse et des Sports au cours de la semaine l’informant de son désengagement financier pour cette rencontre.
Cette nouvelle tombe à un mauvais moment pour le foot mauricien. Dans sa lettre expédiée à Trianon, le ministère de la Jeunesse et des Sports fait état de contraintes et soutient qu’il ne sera pas en mesure de financer la prochaine participation du Club M dans ces éliminatoires du Mondial 2014.
Maurice devait accueillir le Liberia le vendredi 11 novembre au stade Anjalay avant de disputer la manche retour le mercredi 16 novembre à Monrovia. Une participation qui aurait coûté dans les environs de Rs 2 M, fait-on ressortir. En cas de qualification, le Club M se serait retrouvé dans le groupe 10 en compagnie du Sénégal, de l’Angola et de l’Ouganda.
Une démarche mal accueillie par le président de la MFA, Vinod Persunnoo. « C’est triste. Il ne faut pas mélanger les choses. Il est vrai que la fédération passe par des conflits internes, mais il ne faut pas pénaliser le Club M et les joueurs. Ils cherchent une qualification pour le prochain tour des éliminatoires de la Coupe du Monde », déplore Vinod Persunnoo.
Et d’ajouter : « D’autant qu’en cas de forfait le Club M sera absent de la scène continentale pour une longue période. Nous essaierons de convaincre le MJS de revenir à de meilleurs sentiments. Sinon, nous déclarerons forfait. »
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, tient de son côté une tout autre explication. « C’est inacceptable de penser à y participer alors que la MFA n’a pas de sous. D’autant que nous devrons trouver un montant de Rs 2 M et que nous ne sommes pas sûrs de nous qualifier. J’aurais préféré investir cet argent dans la formation des jeunes. Maintenant, si la MFA accepte d’encourir la moitié des frais, nous sommes disposés à revoir notre position », nous a-t-il confié.
En cas de forfait, la MFA devra payer une amende de $ 3 000 (?Rs 90 000).