La Banque de Maurice (BOM) compte introduire, à partir du second semestre de 2017, et ce de manière graduelle, une nouvelle famille de billets de banque à Maurice. La Banque centrale précise, dans un communiqué émis hier après-midi, que contrairement à une pratique passée, les portraits des personnalités, politiques en particulier, ne figureront pas sur les nouveaux billets.
La BoM rappelle que quatre familles de billets de banque ont été émises depuis 1967, la dernière et quatrième famille de billets ayant été introduite le 1er juillet 1999. Celle-ci comportait des billets à sept dénominations, à savoir Rs 25, Rs 50, Rs 100, Rs 200, Rs 500, Rs 1 000 (émis à partir du 24 août 1999) et Rs 2,000. Puis, on a eu droit, en août 2013, à l’introduction de billets en polymère en trois dénominations (Rs 25, Rs 50 et Rs 500) dans le circuit bancaire.
Les autorités bancaires expliquent que bien qu’il y ait eu de nouveaux éléments de sécurité et que la qualité des billets de banque a été améliorée, la conception des billets est restée la même depuis 1999. Ces billets avaient été conçus pour montrer au recto le portrait d’une personnalité politique et, au verso, un paysage particulier ou un point de repère. La BoM considère qu’il est grand temps de venir de l’avant avec une nouvelle famille de billets de banque, surtout « dans un monde où les innovations technologiques ont facilité la contrefaçon ».
Ainsi, après des consultations entre le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, le ministre des Finances et du développement économique, Pravind Jugnauth, et le gouverneur de la BoM, Rameshwurlall Basant Roi, il a été décidé que des portraits de personnalités seront remplacés par des éléments illustratifs représentant le patrimoine national, l’histoire du pays, sa culture, les espèces endémiques de la flore et de la faune mauriciennes, ainsi que des paysages distinctifs.
 La BoM a institué un Banknote Design Committee pour proposer des thèmes pour la nouvelle famille de billets de banque. Le comité en question est présidé par Marjorie Heerah-Pampusa, Sous-Directeur de la division des marchés financiers de la Banque de Maurice. Il comprend les membres suivants:
a) Yves Chan Kam Lon, ancien directeur de la Bibliothèque nationale; il est l’auteur de plusieurs études et a collaboré à un certain nombre de publications sur l’histoire de Maurice, entre autres. Yves Chan Kam Lon a également coordonné plusieurs expositions nationales sur l’histoire et la culture à Maurice.
b) Yacoob Ghanty, consultant en relations industrielles et relations publiques;  ancien directeur de BGB Consultants et conseiller industriel du groupe Lonrho. Yacoob Ghanty est l’auteur de plusieurs livres et a régulièrement contribué à des journaux et magazines professionnels.
c) Yvan Martial, journaliste free-lance et directeur d’Yvan Publications Ltd; ancien rédacteur en chef de L’express et directeur de la revue La Gazette des Iles de la Mer des Indes dédiée à l’histoire de l’île Maurice; il est, par ailleurs, l’auteur de plusieurs livres sur l’île Maurice.
d) Dr Vijaya Teelock enseigne et fait des recherches sur l’histoire et le patrimoine du pays à l’Université de Maurice; ancienne présidente de l’Aapravasi Ghat Trust Fund et vice-présidente de la Commission Justice et Vérité; elle a également publié de nombreux ouvrages sur Maurice.
e) Grooduth Daboo, chef de la division Banques et Monnaie à la Banque de Maurice.
Par ailleurs, la BoM rappelle dans le même communiqué qu’elle est la seule autorité chargée, en vertu de l’article 35 de la Bank of Mauritius Act 2004, d’émettre des billets et des pièces de monnaie à Maurice. La Bank of Mauritius Act de 2004 prévoit que la dimension, la conception et le contenu d’un billet sont décidés par la BoM après consultation avec le ministre des Finances.