Vishal Boodhun, un maçon de 37 ans, est entre la vie et la mort à l’unité des soins intensifs de l’hôpital du Nord à la suite d’une agression survenue à Montagne-Blanche. La victime étant inconsciente, la police n’a pu enregistrer sa version des faits. Mais en se basant sur le témoignage d’un habitant de la localité, les enquêteurs ont arrêté un jeune de 20 ans, qui est passé aux aveux.
Vishal Boodhun se rendait dans un commerce, samedi soir, et en chemin, il a rencontré des amis dans un club de la localité, où ils ont l’habitude de jouer au carom. Le maçon a consommé quelques verres d’alcool avec le groupe, qui est parti peu après. Vishal Boodhun est resté sur place et a eu une altercation avec un jeune, un certain Bhoovesh N. Les deux hommes en sont venus aux mains et, dans la mêlée, le jeune homme a violemment bousculé le maçon, qui est tombé à terre et a subi de graves blessures à la tête. Entre-temps, le suspect a pris la fuite.
C’est le frère de la victime qui s’est rué au club pour lui porter secours. Vishal Boodhun a été transporté d’urgence à l’hôpital de Flacq, où il a subi une délicate intervention chirurgicale. Par la suite, il a été transféré à l’hôpital du Nord. Ce père de famille n’a pas repris connaissance depuis. Dimanche, la police de Montagne-Blanche a mis la main sur Bhoovesh N., qui a été placé en détention préventive. Le jeune homme a expliqué qu’il n’aurait fait que se défendre. Il a été traduit au tribunal de Flacq lundi et une accusation provisoire de « serious assault » a été logée contre lui. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle.