– Son ami de 16 ans interrogé par la police hier après la découverte d’un casque et de savates dans l’eau

Les recherches ont repris ce matin par des commandos du National Coast Guard (NCG) pour tenter de retrouver Hydar Ibrahim Dawood, âgé de 17 ans, porté manquant à Montagne Jacquot. Son ami de 16 ans a raconté qu’ils étaient partis nager samedi et qu’Ibrahim Dawood n’est pas remonté à la surface. Sauf que la famille Dawood a noté des zones d’ombre après la découverte des savates et du casque du disparu dans l’eau. « Eski enn dimounn ale naze avek elmet lor so la tet ? », s’interroge son oncle.

C’est le père d’Hydar Dawood, âgé de 60 ans, qui a signalé sa disparition à la police samedi soir. Selon ce dernier, samedi matin vers 7h30, le jeune homme résidant à Camp-Firinga, Pointe-aux-Sables, a pris sa moto sans dire à personne où il comptait se rendre. Ne le voyant pas retourner en début de soirée, ses proches se sont inquiétés. Ils ont tenté de prendre contact avec lui, mais sans succès. C’est la sœur du disparu qui a reçu un appel d’un ami d’Hydar, lui signalant qu’ils étaient partis à Montagne Jacquot pour nager le matin en dépit de l’alerte de forte houle émise par la météo ce jour-là. Les Dawood se sont rendus sur place dans le noir et ont vu la moto Haojue du jeune homme, mais il ne se trouvait pas dans les alentours. Dans le noir, ses proches ont scruté l’eau, mais ils n’ont rien trouvé. Cependant, un de ses oncles s’insurge « du temps pris par la police pour déclencher l’opération de recherche qui a débuté le lendemain matin ». Et d’ajouter : « Posib ti kapav gagn kitsoz si resers ti koumanse aswar. »

Du côté des Casernes centrales, on souligne que les opérations de recherche en mer se déroulent entre le lever et le coucher du soleil « en raison de la visibilité ». Ainsi, les recherches ont repris dimanche avec un chien renifleur qui a inspecté le périmètre, ce qui n’a rien donné. Un plongeur du NCG a ramassé les savates et le casque du disparu dans l’eau. La famille du disparu a également déclaré à la police qu’il ignore l’identité de l’ami d’Hydar Dawood qui l’avait accompagné samedi matin, sauf le fait qu’il réside à Pointe-aux-Sables.

Après enquête, la police de Petite-Rivière a mis la main dimanche sur cet adolescent qui a été soumis à un interrogatoire en présence d’un parent. Il a déclaré qu’Hydar Dawood était passé le prendre chez lui et qu’ils se sont rendus à Montagne Jacquot. Initialement, selon lui, ils n’avaient pas l’intention de nager. Mais « la mer ti pe paret korek et nou deside pou zet dan delo ». L’ado a relaté avoir été « surpris » par le courant et en remontant à la surface, il a nagé pour gagner le rivage. « Ler mo rod Hydar mo pa trouv li ». Pris de panique, il ne savait quoi faire.

Au lieu d’alerter les secours, il est rentré chez lui sans rien dévoiler à personne. Pris de remords en début de soirée, il a alors contacté la sœur du disparu pour la mettre au courant de la nouvelle. Cet habitant de Pointe-aux-Sables a été autorisé à rentrer chez lui dimanche, mais la police compte à nouveau le questionner bientôt. Entre-temps, les recherches ont repris ce matin avec le NCG, l’hélicoptère de la police et des éléments du Groupement d’intervention de la police mauricienne.