Maurice abrite trois chaînes de montagnes ainsi qu’une dizaine de montagnes isolées. La plupart sont faites de roche basaltique, mais quelques-unes sont faites d’un autre matériau appelé phonolite. Pleins feux sur leur formation, leur particularité et leur importance.
Nous avons la chance de pouvoir nous délecter de la vue spectaculaire qu’offrent les montagnes. Les trois chaînes qui sont dans le paysage mauricien sont les suivantes : Port-Louis/Moka Range, Black-River/Savanne Range et Grand-Port Range. Quant aux montagnes isolées, elles sont au nombre de dix. Parmi, citons le Corps de garde, la montagne St-Pierre, le Morne Brabant, Montagne Blanche… La légende veut que ce soient des géants qui passaient dans la région du sud de l’océan Indien qui ont façonné nos montagnes à l’aide de leurs immenses marteaux et ciseaux.
La plupart d’entre elles comportent des terrasses qui sont dues à des secousses séismiques. Précisons que les collines sont également d’origine basaltique. “La colline Candos était presque aussi haute que la montagne Corps de Garde, mais elle s’est affaissée”, souligne Prem Saddul, géologue.
La majorité de nos montagnes sont d’origine volcanique. Elles sont apparues au même moment, il y a dix millions d’années, lorsque le centre de notre principal dôme volcanique, qui culminait à 900 mètres, s’est effondré. Le reste du dôme a formé ces montagnes. Elles sont toutes faites en roche basaltique, issue d’une coulée de lave refroidie rapidement. Ce qui leur donne cette couleur bleu-noir.