Les magasins Poncini ont présenté mercredi au Hennessy Park à Ébène la nouvelle collection des prestigieuses montres Cartier, plus précisément la Tank anglaise qui tombe à point alors que s’approchent les fêtes de fin d’année.
Deux imposants guépards de Casela accompagnés de leurs dresseurs prenaient la pause devant le Henessy Park à Ébène. Elles étaient les mascottes pour présenter la nouvelle ligne de Cartier. Des montres mais plus précisément la Tank Anglaise se déclinant en trois tailles : grand, petit et moyen et dans les couleurs suivantes : or blanc, or jaune et or rose et le modèle bicolore (or blanc et or rose) et au-delà de cela des modèles sertis.
Flash back… La maison Cartier a vu le jour en 1847, fondée par Louis-François Cartier, maître joaillier, son fils Alfred et ses petits-fils, Louis, Pierre et Jacques. Dans la gamme, on trouve entre autres la montre Tank créée en 1917 et qui comporte quatre traits dont deux brancards caractéristiques d’or ou de platine, un saphir Cabochon pour remontoir, un bracelet cuir… Depuis la montre Tank s’est déclinée en montre-bracelet dans les années 1934, Tank asymétrique en 1936 ainsi que la Tank basculante. La montre Cartier a apporté dans les années 60 une autre révolution auprès de la gent féminine. Dans les années 80, la maison Cartier a mis au point une version cintrée allongée, qui alterne les arrondis et les angles. La nouvelle montre Tank américaine venait alors d’apparaître. Dans les années 90, avec la création de la Tank française, c’est le bracelet montre qui était mis en lumière.
Christian Poncini souligne que cela fait une vingtaine d’années que Poncini représente la maison Cartier. « Nous avons pris l’option de développer le luxe à Maurice. Cartier est un modèle qui reflète la vision de chez Poncini, les montres bénéficient d’un coup d’oeil qui met en lumière le savoir-faire de ses artisans, la qualité. Il faut oser faire les choses et je suis particulièrement satisfait de cet événement qui aura permis aux gens de découvrir la nouvelle tendance des montres Cartier et aussi heureux de constater qu’on a déjà des commandes. »
Dans le même ordre d’idées, Christian Poncini poursuit : « Nous avons mis en place treize magasins, notre clientèle est composée d’étrangers et nous sommes aussi heureux d’apporter à chaque fois des nouveautés et aussi une touche de notre savoir-faire mauricien. Il y a pour le mois de décembre toute une collection de bijoux pour femmes sous la marque Effervescence, Harmony et Floréal. Nous avons beaucoup investi dans les équipements, nous sommes capables aussi de réaliser un produit dessiné par le client, le transposer sur un système d’ordinateur pour qu’il voie si cela lui convient avant la réalisation finale. On est ouvert à toutes les créations avec pour mot d’ordre la qualité, le chic et le sentiment d’être comblé lorsqu’on porte un bijou ou un accessoire de chez Poncini. »