Les habitants du morcellement Raffray sont réfractaires à une augmentation des activités économiques dans leur région. Souhaitant avant tout « préserver le calme » de leurs quartiers résidentiels, ils ont décidé de réagir à chaque fois qu’un nouveau site de construction est identifié.
Depuis quelques mois, les habitants du morcellement Raffray, situé à Albion, scrutent les demandes de “Building and Land Use Permit” dans leur localité. Objectif : « Préserver le calme » de leur localité en faisant opposition aux projets commerciaux. « Les habitants travaillent en étroite collaboration. Dès que l’on voit un nouveau panneau indiquant la construction d’un bâtiment, nous exprimons notre opposition au Conseil de District de Rivière-Noire », explique Alain Nayna, membre du Mouvement civique d’Albion Plage (MCAP). Selon notre interlocuteur, les 500 habitants de la région souhaitent avant tout préserver l’aspect paisible de leur région. Et de préciser : « Nous avons déjà deux supermarchés dans le village, le Bounty Store et le New Albion Store. C’est amplement suffisant. » Selon lui, de nombreux promoteurs tentent en effet d’installer leur commerce dans cette région, mais certains n’aboutissent pas du fait des mouvements de contestation. Le souhait des habitants du morcellement Raffray : que leur région « ne ressemble pas à Flic-en-Flac ». Alain Nayna explique : « Nous ne souhaitons pas que le quartier devienne touristique, car cela risquerait d’augmenter le coût de la vie. L’installation de pubs et de discothèques gâcheraient l’image de ce village. »