L’équipe de Moris Dime lance un nouveau rendez-vous à tous ceux qui ont envie de jouer du pinceau le samedi 15 avril de 10 à 17h au Caudan Waterfront. Samedi dernier, la première initiative de Street Art Together (SAT) a marché comme prévu et les cinq fresques conçues par cinq jeunes artistes mauriciens étaient fin prêtes le soir même, sachant que des dizaines de personnes ont mis la main à la pâte, des scouts de Maurice aux badauds occasionnels, en passant par toute une petite faune qui avait envie de mettre de la couleur dans la ville plutôt que de lambiner devant les vitrines…
« We are Moris Dime, this is our time », tel est le motto de la prochaine séance de SAT, qui va se tenir à nouveau au Caudan Waterfront ce samedi 15 avril pour cette fois peindre l’autre partie des palissades, restées vierges, et qui donnent côté autoroute. Cinq nouvelles fresques vont ainsi être réalisées avec cette fois la collaboration d’une vingtaine de jeunes de 7 à 18 ans missionnés par l’association Safire, qui travaille à l’insertion des enfants de rues mauriciens, et les étudiants d’un regroupement d’étudiants du tertiaire, qui ont la bonne idée de se retrouver en dehors de la routine universitaire pour mieux se connaître et prendre des initiatives publiques.
Le thème de l’enfance proposé par l’équipe de Moris Dime sert bien entendu ce projet, qui invite les citoyens à s’investir et se remobiliser dans la réflexion sur l’avenir du pays à la veille des célébrations des 50 ans de l’indépendance. Cerise sur le gâteau, le jeune artiste Gaël Froget, qui a marqué le monde de la peinture à Maurice ces dernières années et ailleurs depuis quelque temps, avec ses tableaux hérités de la figuration libre et du Street Art, a accepté de parrainer ces rendez-vous autour de l’art de la rue. Il sera présent le 15 avril aux côtés de ses pairs mais interviendra sur les palissades de chantier avec les enfants, comme il en a manifesté le souhait.
Journée de l’Art
Le 15 avril est une date symbolique on ne peut plus opportune puisqu’il s’agit de la Journée mondiale de l’Art. Et elle arrive après une autre journée internationale dédiée quant à elle aux enfants de rue (le 12 avril). Si l’opération marche aussi bien que le premier rendez-vous SAT, qui s’est tenu samedi dernier, les automobilistes qui traversent Port-Louis pourront apercevoir ces fresques à partir du 16 avril lorsqu’ils souffriront dans les fréquents embouteillages à ce niveau de la route nationale…
Les images que ce rendez-vous autour de la peinture murale a permis de collecter montrent le plaisir qu’ont éprouvé les participants. Si l’esprit du Street Art est ici réduit au simple principe de réaliser des fresques dans la rue, sans le caractère « non autorisé », la vocation alternative et contre-culturelle, cette opération offre une occasion rare pour créer de la convivialité et occasionner des rencontres intergénérationnelles autour de l’embellissement d’un espace urbain. L’enceinte du chantier du futur théâtre du Caudan est le support des deux premiers rendez-vous, un support difficile car métallique et crénelé. Les organisateurs nous annoncent déjà que SAT opérera bientôt à Flacq Coeur de Ville et à Chemin-Grenier.