Un groupe d’habitants du village du Morne veulent exploiter des terres privées, avançant qu’elles sont inoccupées depuis plusieurs années, pour la culture et pour y construire leur habitat. Au risque toutefois de se retrouver dans une situation illégale car ce terrain appartient à la société Le Petit Morne Ltée. Dans une déclaration au Mauricien, Agathe Desvaux, une des copropriétaires de la société, affirme fermement que ce terrain est enregistré au nom de celle-ci depuis 28 ans.
Un groupe d’habitants du village du Morne veulent exploiter des terres privées, avançant qu’elles sont inoccupées depuis plusieurs années, pour la culture et pour y construire leur habitat. Au risque toutefois de se retrouver dans une situation illégale car ce terrain appartient à la société Le Petit Morne Ltée. Dans une déclaration au Mauricien, Agathe Desvaux, une des copropriétaires de la société, affirme fermement que ce terrain est enregistré au nom de celle-ci depuis 28 ans.