prison de Melrose

Le 29 avril, le corps sans vie du détenu Jean Alain Auguste, 30 ans, avait été retrouvé à la prison de Melrose. Sa famille soupçonne qu’il y a eu un acte criminel et réclame des réponses.

La soeur du détenu a déposé une plainte en ce sens, hier, lundi 11 mai, au poste de police de Bain-des-Dames.

Dans sa déclaration, la soeur d’Alain Auguste a indiqué que tous les mercredis depuis l’incarcération de son frère, elle lui aurait parlé au téléphone. Ce dernier semblait en bonne santé.

Toutefois, le vendredi 29 avril, elle a reçu un appel de la prison l’informant de la mort de son frère. Selon cette habitante de Cassis, Alain Auguste ne souffrait d’aucune maladie.

Alain Auguste avait été incarcéré à la prison de Melrose en janvier pour une affaire de drogue.

Rappelons que Droits Humains Ocean-Indien (DIS-MOI) a envoyé une lettre au bureau du DPP, ce lundi, réclamant l’ouverture d’une enquête judiciaire afin de connaître les causes exactes du décès de trois détenus, tous morts de manière suspecte.

Il s’agit de Michael Louise, mort à la prison de Beau-Bassin le 20 mars 2020, Jean Alain Auguste, mort à la prison de Melrose le 29 avril 2020, et Caël Permes retrouvé mort dans sa cellule à la prison de Beau Bassin le 5 mai.

Pour cette dernière affaire, quatre officiers de prison ont été arrêtés sous une charge provisoire de meurtre.