L’ancienne ministre de la Santé Maya Hanoomanjee avait demandé, il y a un mois, que la charge provisoire logée contre elle soit rayée. Les arguments du représentant du Directeur des poursuites publiques (DPP) et les hommes de loi de la députée du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Mes Rishi Pursem (Senior Counsel) et Yahia Nazroo, auraient dû être entendus ce matin mais le ministère public a demandé un renvoi. La défense n’a pas objecté à la demande et la Senior Magistrate Nalini Cunden de la Cour de district de Port-Louis Sud a fixé les débats au lundi 3 décembre.
Selon les avocats de Maya Hanoomanjee, leur cliente a attendu plus d’un an et aucune charge formelle n’a été logée contre elle dans l’affaire MedPoint. Cela constituerait un abus de procédure. La poursuite a résisté à la motion.
Rappelons que l’ancienne ministre de l’Alliance de l’Avenir est provisoirement inculpée de public official using office for gratification sous l’article 7 de la Prevention of Corruption Act (PoCA). Son arrestation a fait suite à l’enquête de la commission anticorruption sur le rachat de la clinique MedPoint pour un montant révisé de Rs 144,7 M. La députée avait eu à fournir une caution de Rs 25 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 100 000 pour retrouver la liberté conditionnelle.