Le comité d’organisation du championnat national de moto 2012 a réuni la presse hier au Centre Social de la Marie-Reine-de-la-Paix. La première journée de compétition se déroulera ce dimanche sur le parking du stade Anjalay à Belle-Vue.
Cinq membres de l’organisation étaient présents, Robert Chung, président de la Motosports Federation, Reshad Khoyratty, président du Moto Club, Rudolth Césarine, président de Tourist Racing, Thierry Giraud, secrétaire de la Sports Federation et aussi représentant du Octan Moto Club, et François Garcin, représentant de YACCO, qui est le sponsor officiel.
Douze épreuves sont inscrites au calendrier, soit 10 épreuves de vitesse et deux épreuves d’endurance sur des circuits aménagés à travers l’île. Deux catégories sont au programme, le Super Sport et Maxi Sport.
Les pilotes devront obligatoirement se vêtir d’équipements professionnels s’ils participeront aux différentes épreuves. Les équipements qui seront vivement recommandés sont le casque intégral d’une seule pièce et de type jugulaire, des gants en cuir, des chaussures montantes rembourrées, des blousons et pantalons en cuir avec des genouillères et coudières au minimum, la protection dorsale, une charlotte pour les cheveux longs. Les caméras seront autorisées seulement sur les motos mais pas sur les casques des pilotes.
Durant la journée de dimanche, de 13h à 13h15, une démonstration de voitures de rallye est prévue. À 14h, l’arrivée du Pro-Tuning « Road Trip », avec les enfants de l’association T1 Diams qui seront en voitures de rallye. « L’association T1 Diams est très heureuse d’avoir reçu cette invitation. Ce sera une occasion pour les enfants touchés par le diabète type 1 de découvrir le sport mécanique », fait ressortir Priscila Rose, responsable de communication à l’association T1 Diams.
Robert Chung a précisé que « les pilotes qui participeront aux compétitions ont reçu des sessions de formation sur la sécurité et que des licences vont être remises à chaque participant avant les courses. Nous sommes là afin de combattre les courses illégales à Maurice et pour donner une autre perception des courses au public. Tous les pilotes devront être en possession d’un certificat médical avant la course. J’espère que les jeunes seront nombreux à venir voir ce championnat de moto 2012. Je tiens à remercier tous les sponsors qui ont contribué à cet événement. »
Afin de promouvoir davantage la discipline, les trois clubs organisateurs collaborent étroitement avec les autorités concernées telles que le ministère de la Jeunesse et des Sports, la Road Safety Unit, entre autres.