C’est ce qu’on appelle une position qui risque de surprendre plus d’un dans les sphères…politiques. D’abord le contexte: mardi dernier lors de la rencontre entre le Comité Olympique Mauricien (COM) et les fédérations autour des propositions faites par le ministère de la Jeunesse et des Sports dans le cadre du projet pour l’introduction d’un New Sports Bill. Karen Foo Kune, qui est membre du COM depuis peu, comme représentant des athlètes, est présente dans la salle pour participer au débat. Certes, elle est arrivée un peu en retard à la réunion et participe peu dans les discussions. Sauf lorsque le point 41 a été affiché sur l’écran du projecteur où Karen Foo Kune a montré une virulente opposition devant la proposition du MJS.
Il s’agit, en effet, d’une provision que compte faire le ministre dans le New Sports Bill pour que les collectivités locales  signent des Memorundum of Understanding (MoU) avec les clubs de leur région. En fait, la proposition se lit comme suit: «Provision for Local Authorities responsibility for sports at regional level possibility of signing MoU.» Lorsque ce point a été mis sur la table, Karen Foo Kune a montré une opposition confirmée contre le fait que les collectivités locales signent des MoU avec les clubs. «Je pense que c’est aux fédérations de signer des MoU avec les collectivités locales et non le contraire. Une telle démarche ne fait que favoriser un seul club», a soutenu l’ancienne joueuse internationale de badminton.