« Olie kre travay zot pe kraz travayers », pouvait-on lire sur les affiches. Les employés licenciés de la Central Water Authority (CWA) accompagnés du syndicaliste Atma Shanto ont manifesté dans les rues de la capitale ce mardi 12 juin, en signe de protestation quant à la décision de la compagnie tout en s’opposant au nouvel exercice de recrutement.

Suite à la réunion non concluante avec le ministre du Travail, Soodesh Callychurn ayant eu lieu hier, lundi 11 juin, ils sont descendus dans les rues pour exprimer leur mécontentement.

« Ce n’est pas normal que le gouvernement actuel qui avait fait une campagne sur la sécurité d’emploi, ne respect pas ses engagements, nous ne sommes pas d’accord de la manière que ces travailleurs sont traités », a fait ressortir le négociateur avant d’ajouter, « selon mes informations il y a 101 personnes qui ont été recrutées récemment et ces personnes sortent de la circonscription de Soodesh Callychurn, Maneesh Gobin et des proches du MSM et ML ». Il dit également ne pas baisser les bras, et espère un renouement de la part du Premier ministre après le budget.

Il déplore les agissements du Deputy Prime Minister, Ivan Collendavelloo dans toute cette affaire. « Selon mes renseignements, Collendavelloo n’a aucun consensus au niveau du gouvernement sur ces licenciements à la CWA, il ne peut plus continuer à siéger au sein de ce gouvernement », dit-il.

Atma Shanto lance aussi un appel aux autres syndicalistes du pays afin de boycotter l’invitation envoyée par le gouvernement pour assister au budget ce jeudi 14 juin en signe de solidarité aux travailleurs licenciés de la CWA.