Les membres du Bureau national (l’équivalent d’un Bureau politique) du Mouvement patriotique (MP), réuni hier à son quartier général de St-Jean, Quatre-Bornes, ont décidé, après de longs débats, de trouver un remplaçant à Joe Lesjongard au poste de secrétaire général du parti. Joe Lesjongard avait jusqu’à samedi dernier pour faire savoir s’il acceptait de regagner les rangs du parti mais n’a pas donné signe de vie.
« Les membres du Bureau national du parti se sont réunis hier et après de longs débats ont décidé à l’unanimité de remplacer Joe Lesjongard comme secrétaire général. Toutefois, comme les députés Kavi Ramano et Raffick Sorefan, qui sont également membres du Bureau national, ne sont pas à Maurice, nous avons décidé d’attendre leur retour d’ici peu pour faire cet exercice de remplacement », nous a déclaré le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, sollicité pour un commentaire.
Un poste aussi important que secrétaire national ne peut rester vacant si longtemps, poursuit Alan Ganoo. « Un secrétaire général joue un rôle stratégique dans un parti. Il est responsable de l’organisation et du bon fonctionnement », dit-il.
« Nous avons donné à Joe Lesjongard toutes les possibilités pour réintégrer son poste de secrétaire général. Il est malheureusement resté sourd à toutes nos sollicitations. Le parti a par conséquent décidé de choisir quelqu’un d’autre pour le remplacer ».
Invité à faire savoir si le Bureau national a également décidé d’expulser Joe Lesjongard du parti, Alan Ganoo a répondu « non, il est toujours membre du parti ».
Questionné quant aux critères requis pour accéder au poste de secrétaire général, le président a répondu : « Quand il y aura des débats au Bureau national pour choisir le secrétaire général, chaque membre aura l’occasion de s’exprimer librement sur le sujet et c’est collectivement qu’on choisira la personne. Je ne voudrais pas anticiper cette décision des membres du Bureau national. »
Quant à la date du retour au pays des députés MP Kavi Ramano et Raffick Sorefan, le responsable national de communication du parti, Atma Bumma, a déclaré que ce ne sera pas avant deux semaines. « J’ai compris qu’ils ont pris de longues vacances », précise-t-il.
Le Mauricien a vainement essayé d’avoir un commentaire de Joe Lesjongard. Son téléphone reste silencieux. Selon des renseignements concordants, il ne serait pas au pays.
Rappelons que c’est le 15 juin dernier que Joe Lesjongard, qui est également le deuxième député de la circonscription Savanne/Rivière-Noire (N°14), a soumis sa démission comme secrétaire général du parti tout en restant membre.
Selon les informations disponibles, Joe Lesjongard aurait de graves différends avec la direction du MP concernant le fontionnement du parti. Après plusieurs tentatives infructueuses pour le faire regagner les rangs du parti, le Bureau national avait décidé le lundi 18 juillet dernier de lui donner un délai de cinq jours pour qu’il reprenne son poste de secrétaire général sans conditions. La médiation de son collègue député Raffick Sorefan n’a pas réussi non plus. D’où cette décision hier de le remplacer, le délai ayant expiré samedi.