Le président du Mouvement patriotique(MP), Alan Ganoo, a émis le souhait que le Central Electricity Board (CEB) revoie la possibilité d’augmenter la catégorie des consommateurs, ceux se trouvant au bas de l’échelle, et bénéficiant des special tarifs. C’était lors d’un point de presse, vendredi, à la municipalité de Port-Louis. À part le secteur énergétique, d’autres sujets comme les actes de vandalisme dans les lieux de culte, la Commission Justice et Vérité et le Port ont été abordés. Par ailleurs, le conseil des jeunes du MP invite aujourd’hui à un rassemblement à la Salle des fêtes de Belle-Rose. Plusieurs thèmes comme la drogue et le chômage seront débattus afin d’attirer l’attention des jeunes. Cette rencontre, qui démarrera à 10h, comportera aussi un volet culturel avec Gary Victor et le groupe Prophecy.
« À Maurice, sur 400,000 consommateurs du CEB, seulement 10,000 de ceux qui se trouvent au bas de l’échelle bénéficient du tarif special, ce qui équivaut à seulement 5%. Avec la baisse du prix du pétrole sur le marché mondial, notamment le prix des énergies fossiles, dont le ‘heavy fuel oil’ qu’utilise le CEB, nous demandons que le CEB revoie la possibilité d’augmenter la catégorie de ceux bénéficiant des ‘special tarifs’ et de le porter à 10% », a déclaré le président du Mouvement Patriotique (MP), Alan Ganoo. « Selon mes renseignements, la caisse du CEB totalise Rs 3 milliards, représentant des ‘accumulated profits’. Bien entendu, il y a projets et investissements d’avenir, mais nous leur demandons de revoir cette possibilité. »
Concernant le Public Account Comity (PAC), l’ancien président estime qu’il y a un manque de ressources humaines au sein de ce comité et demande que celui-ci ait davantage d’autorité pour sanctionner ceux qui dilapident les biens publics. « Le PAC doit devenir un vrai ‘watchdog’. Il lui faut aussi des cadres administratifs et un ‘technical staff’, élargir les compétences, avoir des ressources techniques pour savoir ce qui s’est passé, par exemple, pour la Ring road et la route Terre-Rouge/Verdun. »
Alan Ganoo a aussi réagi face aux actes de vandalisme perpétrés dans le sud du pays. « Nous félicitons les habitants pour leur comportement exemplaire et patriotique. Ils ont su garder leur calme et sang-froid. De même que les hommes religieux pour l’appel au calme et pour apaiser la situation. Le MP condamne ceux qui attaquent lâchement les lieux de culte pour mettre le tissu social en danger. Il y a aujourd’hui la nécessité de revoir le cadre légal pour ces délits très graves du Steering Up Civil War. Et de prendre connaissance des lois des pays du commonwealth comme le Maintenance Religious Harmony Act. »
Prenant la parole, Joe Lesjongard a commenté le rapport de la Banque Mondiale (BM) sur les besoins en énergie à Maurice, et propose plusieurs mesures: optimiser le programme de maintenance pendant l’entrecoupe, permettre à la centrale de Beau-Champ de continuer de produire l’électricité à partir du charbon, une Emergency Voltage Reduction – une baisse de voltage – dans les paramètres acceptables et le redéveloppement de la Centrale de St-Louis. Il propose la création d’une seule institution, soit la fusion de l’Energy Efficiency Management Office (EEMO) et la Renewable Energy Agency. Il a aussi soulevé plusieurs points d’actualité: la Commission Justice et Vérité mais aussi le Port où les employés, pour faire comprendre leur mécontentement face à la promotion de certains employés faite, selon eux, sur une base discriminatoire, ont organisé un sit-in, la semaine dernière. Joe Lesjongard demande au gouvernement de porter une attention particulière à cette situation qui reste confuse.