Un premier concert solo réussi haut la main. En 16 ans de carrière, Mr Love a grandi et appris de ses bonnes et mauvaises expériences. A 33 ans, le chanteur/compositeur a prouvé qu’il a plus d’un tour dans son sac et que le public n’a pas encore tout découvert. Au vu du spectacle qu’il a imaginé et assuré samedi dernier au MGI, Mr Love confirme qu’il a encore beaucoup d’amour et de talent à partager.
Pour son premier concert solo, Mr Love avait promis un grand spectacle son et lumière à son public. Samedi dernier, sur la scène du Mahatma Gandhi Institute à Moka, le chanteur a tenu sa promesse. Tous ceux présents ont apprécié ou redécouvert l’étendue de son talent. Lors de ce rendez-vous marquant ses 16 ans de carrière, le chanteur, de son vrai nom Ludovic Lamarque, s’est révélé comme un artiste accompli et très professionnel. Il peut être fier d’avoir réussi ce projet qu’il a imaginé et conçu du début à la fin. D’ailleurs, dans la salle, les fans, proches et amis ne se sont pas fait prier pour apporter leur contribution à l’ambiance. Fidèle à lui-même, Mr Love a livré plusieurs messages d’amour, de partage, de remerciements, des mots qui sont devenus au fil de sa carrière presque sa marque de fabrique. Pendant presque trois heures, les spectateurs ont chanté, dansé et assisté à un concert grandiose signé Mr Love, tant du côté musical et vocal qu’en émotions. Dès les premières notes, à 20 h, le programme a été haut en couleur, et le restera au long de plus d’une trentaine de morceaux. Parmi, des titres ayant fait sa renommée comme Sexy girl, Ma lady, Mo Paradize, Dir mwa girl, Lagrain café, L’espoir ou le très attendu Touss sali. Pour montrer une autre facette de son talent de chanteur/compositeur, Ludovic Lamarque a également interprété des titres figurant sur son nouvel album Mr Love dont Bluzzy Love, une ballade à la fois sensuelle et langoureuse ; Twa ek Mwa, une dédicace à coeur ouvert pour son fils ; Sans twa, un duo avec Mary Jane Gaspard, et surtout Mo envi konne, qui reste un des plus grands moments de ce concert puisque c’était la première fois que Mr Love partageait la scène avec son père, qui l’accompagnait à la guitare.
Au final, Mr Love Le Concert a réussi le pari de retracer tous les moments forts de la vie et carrière de l’artiste. Et ce, grâce aussi à la présence de sa bande d’amis les System R, ainsi que de nombreux autres amis artistes dont Maista, Stephen Gébert, Jasmine Toulouse, Gérard Louis, Lin, Mary Jane Gaspard, Eric de Chateauneuf, Blakkayo, Zion et Bruno Raya.