Photo Archives : Des Mauriciens au bureau de la Mauritius Revenue Authority

L’objectif de la Mauritius Revenue Authority visant à recueillir 175 000 déclarations d’impôts pour la période 2018/2019 a été atteint. L’autorité fiscale a recueilli 176 533 déclarations d’impôts, soit 1 533 de plus des contribuables jusqu’à minuit lundi. Une progression est notée par rapport à la période 2017/2018, où 170 047 fiches d’impôts avaient été enregistrées.

« Grâce à notre campagne d’information au sein du public, nous avons dépassé la barre des 175 000 déclarations d’impôts. Cela a aussi permis aux contribuables d’éviter une pénalité », soutient Amick Teeluckdharry, responsable de la communication à la MRA. Selon lui, cette hausse dans le nombre de personnes qui déclarent leurs revenus est aussi « une indication qu’elles ont compris que payer la taxe contribue à l’État providence pour améliorer la vie des citoyens ». Par ailleurs, la MRA avait octroyé une période de 15 jours pour le paiement d’impôts à ceux qui n’avaient pas déclaré leurs revenus à la date butoir du 1er octobre.

L’institution se réjouit qu’elle ait pu arriver à environ 100% s’agissant du remplissage des fiches par voie électronique. Toutefois, selon le responsable de la communication, il se pourrait que quelques personnes n’aient pas encore déclaré leurs revenus.

Passé la date du 15 octobre, le contribuable devra payer, comme pénalité, Rs 2 000 par mois. Et s’il a une somme à payer à la MRA, 5% de celle-ci devront aussi être payés. Concernant les entreprises, si le chiffre d’affaires dépasse Rs 10 millions, leur pénalité est de Rs 5 000 et, les autres, dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas Rs 10 millions, la pénalité est de 2% de leur total des ventes.

D’autre part, le VAT Lucky Draw Scheme, qui est aussi un moyen pour que la MRA sensibilise le public, a exigé un reçu des commerçants pour chaque transaction. C’est un concours qui permet au public de remporter des prix en argent comptant et qui est dans un processus de refonte. La MRA continuera le jeu utilisant la formule actuelle jusqu’à décembre et appliquera la nouvelle à partir de janvier.