La Mauritius Revenue Authority a collecté des revenus fiscaux estimés à Rs 61,7 milliards pour 2013, ce qui représente une hausse de 6,5% par rapport au montant collecté en 2012. C’est ce qu’a indiqué le directeur de la MRA, Sudhamo Lal, lors d’une conférence de presse à Port-Louis hier.
Les chiffres diffusés par la Mauritius Revenue Authority (MRA) parlent d’eux-mêmes : les revenus collectés sous forme de taxes directes et indirectes depuis 2010 sont en hausse constante d’année en année. Pour preuve, ils sont passés de Rs 49,3 milliards en 2010 à Rs 53 milliards en 2011 et Rs 58 milliards en 2012. Lors d’une conférence de presse hier à Port-Louis, le directeur de la MRA, Sudhamo Lal, a parlé des réalisations du bureau du fisc dans les grandes lignes. Ainsi, il note que les tax audits, selon leurs évaluations, sont passés de Rs 2,5 milliards en 2012 à Rs 3,7 milliards en 2013. La MRA a collecté des arrérages de l’ordre de Rs 1,7 milliard pour 2013 et a enregistré 23 239 nouveaux contribuables durant l’année, alors qu’en 2012, ils était de 14 090.
En 2013, la MRA a remboursé Rs 319 millions sous forme de « Personal income tax refunds », comparé aux Rs 275 millions en 2012. L’on constate une baisse dans les « repayments » effectués par le bureau du fisc en 2013, comparé à 2012. En 2012, le  montant était de Rs 6,47 milliards alors qu’en 2013, il est descendu à Rs 5,8 milliards.
En ce qui concerne les taxes récupérées après enquête, la MRA a pu recevoir Rs 2,4 milliards l’année dernière, contre Rs 3,2 milliards en 2012. Le directeur de la MRA indique que, suite à la politique de moratoire instaurée par la MRA pour récupérer des taxes non-déclarées à divers niveaux, le bureau a collecté pas moins de Rs 719 millions en 2013 contre Rs 228 millions en 2012. Sur ces Rs 719 millions, Rs 491 millions concerne le tax amnesty schemes de 2013, alors que les estimations étaient de Rs 1,1 milliard.
Pour ce qui est des 36 opérations de saisies de drogues effectuées durant 2013, M. Lal indique que le montant estimé est de Rs 194 millions approximativement. En 2012, le nombre d’opérations était de 25, avec un montant total estimé à Rs 44 millions.
Des drogues concernées, l’héroïne arrive en première position avec un montant total de Rs 177,5 millions, suivie des psychotropes et du Subutex. La cocaïne arrive en dernière position et concerne deux saisies de 5,66 g pour un montant de Rs 84,9 millions.
Sudhamo Lal se dit « satisfait » de l’opération “e-filing”, qui continue de prendre de l’ampleur. Ainsi, il dit noter que 90% des contribuables individuels ont soumis leur formulaire d’impôt via internet, tandis que 77% compagnies privilégiaient également cette voie. Le taux d’employés à opter pour ce mode de déclaration est de… 100%. De même pour les Customs Declaration et le Passenger Fee. Pas moins de 54% de ceux qui devaient soumettre les monthly VAT return l’ont fait par voie électronique.
Le paiement de la taxe par voie électronique est aussi en progression constante (42% en 2007–2008, 67% en 2012 et 68,2% en 2013).