Le directeur de la MRA Sudhamo Lal a fait ce matin le point sur la collecte de la taxe pour 2011, supérieure à celle de 2010, et sur des diverses estimations budgétaires. Il a insisté sur les efforts de la MRA pour instaurer un paperless processing afin d’évoluer vers plus de transparence.
Selon Sudhamo Lal, directeur de la Mauritius Revenue Authority (MRA) : « En 2011, nous enregistrons une croissance positive dans presque toutes les composantes de la taxe. Ce qui résulte en une augmentation de Rs 3 686 milliards par rapport à 2010. » La MRA avance également que ce chiffre dépasse toutes les estimations livrées pour cet exercice. En effet, les prévisions budgétaires étaient de Rs 52 607 Md pour ensuite être revues à la hausse en cours d’année (à Rs 53 012 Md). La collecte se sera finalement chiffrée à hauteur de Rs 53 030 Md en 2011, contre Rs 49 344 Md en 2010, une augmentation partiellement attribuée aux excise duties, qui progressent de Rs 9,3 Md à Rs 11,4 Md.
Sudhamo Lal s’est prononcé ce matin à Port-Louis en présence du président de la MRA Vasdev Hassamal et de certains cadres de ce corps para-étatique.
Parmi les autres réalisations clefs de la MRA en 2011, le directeur de la MRA chiffre les arriérés perçus à Rs 867 millions, le nombre de remboursements à Rs 152 millions, la saisie de narcotique à Rs 86 millions, entre autres. L’année 2011 compte 19 189 nouveaux contribuables. Quant au e-filing, il se dit « satisfait des mesures de la MRA vers l’instauration d’un paperless processing system ». Pour la période 2007 / 08, 42 % du revenu était collecté via l’e-payment, et 64 % en 2011, soit une augmentation constante depuis que le système on-line a été instauré. Et d’ajouter : « Nous visons un e-processing à hauteur de 100 %… Moins il y a de contact entre contribuable et collecteur, plus le système devient transparent. »