Lancées par le Mauritius Research Council, plus d’une dizaine d’institutions privées et publiques se sont rencontrées hier pour finaliser le Collaborative Mauritius Network qui se veut être une plate-forme d’échange pour des esprits novateurs mauriciens et qui démarrera ses activités à compter de janvier prochain. Les établissements constitués s’engagent à nommer des « agents de liaison » dynamiques pour la formation et le déploiement.
Il est prévu que le Collaborative Mauritius (CM) Network soit une plate-forme de rencontre pour les esprits mauriciens innovants dans les secteurs académique, de la recherche et des affaires. Il doit favoriser des liens à trois volets, regroupant des personnes venant de diverses organisations, avec des missions différentes, dans des situations de stimulation novatrice.
Le réseau CM des institutions partenaires comprendra le Board of Investment (BoI), Enterprise Mauritius (EM), Fashion and Design Institute (FDI), Human and Resource Development Council (HRDC), Mauritius Business Growth Scheme (MBGS), l’université de Maurice (UoM), l’université de Technologie – Maurice (UTM), l’Institut Mahatma Gandhi (MGI), Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI), Mauritius Sugar Industry Research Institute (MSIRI), Mauritius Standards Bureau (MSB), National Productivity and Competitiveness Council (NPCC), le ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, le ministère de l’Enseignement supérieur, des Sciences, de la Recherche et de la Technologie et la Commission de l’Enseignement supérieur (TEC) et le Mauritius Research Council (MRC).
Les agents de liaison joueront un rôle clé dans la promotion de tous les aspects de l’innovation de chacune des trois phases de l’ensemble de l’initiative du réseau : le Programme des partenaires dans l’innovation, le Programme d’accès et de commercialisation en matière d’innovation et le Programme de sensibilisation à l’innovation.
Le MRC fonctionne sous l’égide du ministère de l’Enseignement tertiaire, de la Science, de la Recherche et de la Technologie. Grâce à ces liens, le réseau CM aspire à être la plate-forme ou le mécanisme d’innovation ouverte pour accélérer le partage des connaissances et des compétences locales en vue de la création de partenariats de collaboration menant à la réalisation de projets à caractère innovant.
Après son lancement en juillet, une fois finalisé, le réseau CM envisage maintenant d’être le point de rencontre des Mauriciens à l’esprit novateur, venant du monde universitaire, de la recherche et des entreprises où les idées, les concepts et les initiatives peuvent être échangés. Il vise à renforcer des interactions, réunissant des personnes de diverses organisations et dotées de mandats pour stimuler l’innovation à des fins commerciales.
À la réunion pour démarrer les activités du réseau CM, le ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah s’est dit satisfait de voir finaliser ce projet. « It is via the collaborative efforts of this network that the research-industry gap can be narrowed for the benefit of the economy and enhancement of our knowledge base », dit-il. Et d’ajouter : « I envisage the Collaborative Mauritius Network Initiative to set the new standards for Innovation in this country and lead it to new heights. In parallel, Collaborative Mauritius Network will also serve to promote a fundamental and important innovative mindset change necessary for the running of an innovation platform that propel Mauritius into an exciting Future. »