Les lauréats de la cuvée 2018 posant pour la photo-souvenir

La soirée des National Sports Awards 2019 approche à grand pas. Les fédérations sportives de Maurice ont soumis la liste des candidats aux trophées pour la soirée de récompense du sport, qui devrait se tenir vers la mi-février.

La liste comprend les noms d’athlètes, d’entraîneurs et des équipes ayant brillé au cours de l’année 2019. Forcément, les regards seront braqués sur les athlètes qui sont montés sur le podium pendant les JIOI et aux Jeux d’Afrique.

D’abord, il faut savoir que les sportifs qui se sentent lésés de ne pas avoir été nommés pour cette liste préliminaire peuvent faire appel. Ils ont donc jusqu’au 16 janvier prochain pour se manifester auprès du Mauritius Sports Council (MSC).

Une fois cette date passée, ce sera au Panel Committee de se pencher sur les noms soumis par les fédérations. Ce comité sera composé de représentants de chaque instance du sport mauricien. Ainsi, on retrouvera un représentant du Comité olympique mauricien (COM), du ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, de la High Level Sports Unit, du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), du Club Maurice et du Comité Paralympique de Maurice.

Tout ce petit monde sera placé sous la direction d’un Independant Chairperson, qui ne pourra toutefois pas participer au vote. Dans la liste soumise par les fédérations, on retrouve, sans trop de surprise d’ailleurs, les noms de Roilya Ranaivosoa, Sportswoman of the Year 2018, tout comme celui de Julien Paul, lauréat en 2018.

La catégorie la moins dense est celle du Coach of the Year (Sports collectifs), avec pour seul prétendant à la statuette, Melchior Miniopoo, qui a conduit la sélection masculine de volley-ball à la médaille d’or aux JIOI. Pour rappel, l’année dernière, la soirée n’avait pas accouché de grande surprise, les confirmations venant surtout d’athlètes tels que Benjamin Saramandiff, Roilya Ranaivosoa, Julien Paul, Ketty Lent ou encore Gino Souprayen.