Lors de la conférence de presse du Mouvement Socialiste Militant (MSM) hier, Pravind Jugnauth a longuement parlé de l’affaire Gros Dereck. Le leader du MSM a déclaré savoir qui interfère dans l’enquête policière.
Le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM) a rencontré la presse hier au Sun Trust dans le cadre de sa conférence de presse hebdomadaire. Pravind Jugnauth a parlé de l’affaire Gros Dereck, qui est toujours au stade de l’enquête policière, et de la récente arrestation de l’homme d’affaires Sucheet Balkissur.
« Je sais qui interfère avec l’enquête dans l’affaire Gros Dereck… Et ça ne se passera pas comme ça », a avancé le leader du parti soleil. Selon ses informations, quelqu’un de « haut niveau » protégerait cet homme d’affaires. Ce dernier aurait été impliqué dans une affaire de vol de voiture en 2010. « Il a été libéré sur parole suite à l’intervention d’une tierce personne et l’inspecteur Runloll de la CID de Rose-Hill l’a par la suite transféré », devait-il ajouter.
Pravind Jugnauth a répondu à Nita Deerpalsing qui disait, lors de la conférence de presse du Parti travailliste samedi, qu’il n’y a pas eu de crise entre 2000 et 2005. Il a rappelé à la députée rouge qu’il y avait notamment l’attaque terroriste du 11 septembre 2001 qui a ralenti l’industrie touristique mondiale, l’épidémie de la vache folle, la guerre en Afghanistan et en Iraq et l’arrivée à terme du protocole sucre. « Ils n’ont pas su faire les réformes qu’il fallait pour l’industrie sucrière à l’époque alors que Arvin Boolell était ministre de l’Agro-industrie », a souligné le leader du MSM.
« La dette publique s’élève à plus de Rs 204 milliards… Je mets Xavier-Luc Duval au défi de me contredire », a soutenu l’ancien ministre des Finances. « J’ai entendu dire que Navin Ramgoolam a affirmé que 3 % et 3,8 % de croissance c’était la même chose… C’est une honte si un Premier ministre vient dire ça », a-t-il affirmé. « Certains analystes disent que la croissance peut être de 2,8 % seulement… Et XLD le sait ! Ayant été ministre des Finances, je sais qu’il reçoit les statistiques avant tout le monde », a souligné Pravind Jugnauth. Selon lui, le budget de la croissance de XLD ne porte pas ses fruits. « Il a déclaré que 90 % du budget a déjà été implémenté… Si c’est ça le résultat… » a lâché le leader du MSM. Et d’ajouter qu’il n’attend « vraiment rien du prochain budget ».
Au moment des questions, Pravind Jugnauth a voulu clarifier qu’il n’a pas été écarté de l’alliance, comme l’a avancé un quotidien. En effet, Pravind Jugnauth avait demandé un Variation Order à la cour de district de Port-Louis Sud pour pouvoir voyager. « Je suis revenu plus tôt… Donc il n’y a pas mon nom sur la banderole… Mais peut-être que je parlerai ce soir (vendredi à Plaine-Verte) », a-t-il déclaré.