Pour le secrétaire général du MSM, « il est clair que la fin du règne de Navin Ramgoolam est arrivée », évoquant ainsi la « grosse foule qui s’est mobilisée dimanche pour assister au meeting » de l’Alliance Lepep, à Vacoas. « Nous avons remporté la bataille des foules », a-t-il déclaré ce matin lors d’une conférence de presse bilan en compagnie d’Aurore Perraud et de Mamade Khodabaccus, du PMSD, et d’Eddy Boissezon, du ML. Le président du MSM, Showkutally Soodhun a également assisté à cette rencontre avec la presse.
Selon Nando Bodha, l’Alliance Lepep a eu « deux fois plus d’assistances » que lors de son meeting du 12 octobre dernier, et ce grâce, dit-il, « à une campagne dynamique » menée sur environ huit semaines. « Ce qui explique la grande mobilisation pour ce meeting », a-t-il lancé, avant de répéter : « Objectivement, nous avons remporté la bataille des foules. » Le secrétaire général du MSM a qualifié de « faux » le fait que l’Alliance PTr-MMM ait « refait l’histoire » sur la Place du Quai. « C’est l’alliance MMM-PSM qui l’avait fait en 1982, et ce qui avait été annoncé, un 60-0 », a-t-il souligné.
Le secrétaire général du MSM a estimé que l’Alliance Lepep a réuni « beaucoup de monde à Vacoas, malgré les nombreux problèmes de mobilisation » lié au manque d’autobus pour transporter ses partisans, dit-il. « Nous n’avons eu que 50 autobus de la CNT et de l’UBS alors que l’alliance PTr-MMM en a eu 1 000 », a-t-il affirmé. Selon lui, la mobilisation de dimanche devrait se traduire par une expression de votes mercredi en faveur de l’Alliance Lepep au niveau de toutes les circonscriptions.
Pour Mamade Khodabaccus, l’Alliance Lepep va « vers une grande victoire » et « Navin Ramgoolam pe deza santi gou amer de ladefet ». Il poursuit : « Hier, c’était la foule de la victoire à Vacoas. » Eddy Boissezon a alors renchéri en disant avoir constaté « une forte présence de militants du MMM » à Vacoas. « Le leader du MMM est tombé très bas », a-t-il terminé.