Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM), Pravind Jugnauth, a axé la majeure partie de sa conférence de presse samedi sur la famille Jeetah qui, selon lui, est « tolérée par le gouvernement ». « En dépit des correspondances de l’University Grants Commission de l’Inde, l’université EIILM continue d’opérer dans l’illégalité, et ce, malgré l’insistance de cette autorité indienne qui a réclamé sa fermeture immédiate », a-t-il déclaré.
« Le gouvernement de Navin Ramgoolam continue de fermer les yeux », a lancé Pravind Jugnauth, avant d’estimer que le Premier ministre est en train de provoquer la population en faisant les éloges du ministre de l’Éducation supérieure, Rajesh Jeetah. « Nous dénonçons toutes les universités marron, pas seulement celle appartenant à Sunil Jeetah », a-t-il fait ressortir. Le leader du MSM a rappelé que l’UGC a adressé une lettre à EIILM Sikkim le 4 septembre dernier pour lui dire de « close all centres ». « Pa kapav pli kler ki sa. » Cette université est également, selon Pravind Jugnauth, en infraction à l’article 12 (b) de la TEC ACT.
Le leader du MSM dit être en possession d’un rapport de l’UGC suite à une vérification auprès de EIILM Sikkim les 15 et 16 mars 2008. « Dans ce rapport, EIILM Sikkim vient dire qu’elle n’a aucun offshore campus à l’étranger alors que EIILM Maurice existe depuis 2007 », a-t-il dit. Pravind Jugnauth va utiliser ce document en Cour, a-t-il laissé entendre, si les Jeetah décident de le poursuivre en justice. « C’est incroyable. Pe oper dan lilegalite absoli e PM pe kontinye kosionn sa », a-t-il fait ressortir. Il a avancé qu’on est en train d’arnaquer des étudiants et « pe donn sertifika ki pa rekonet lor plan internasyonal ». « Ce n’est pas un knowledge hub qu’on est en train de créer à Maurice mais un hub of crooks », a lancé Pravind Jugnauth.
Le leader du MSM a également parlé du projet de BetaOil concernant le stockage des produits pétroliers dans le port. « À l’époque où je parlais de Betamax, j’avais dit qu’il y aurait Betamax 2. Voilà, c’est devenu réalité », a dit Pravind Jugnauth. Selon ce dernier, ce projet n’est pas dans l’intérêt du pays, et Showkutally Soodhun et lui l’avaient dit au Premier ministre alors qu’ils étaient ministre du Commerce et ministre des Finances  respectivement. « Nous avions suggéré que la State Trading Corporation (STC) fasse le stockage des produits pétroliers pour que les profits réalisés reviennent au pays », a-t-il expliqué.
Le leader du MSM a par ailleurs parlé de ce qu’il qualifie de « scandale des terres de l’État à des copains et des copines. » Réfutant le Premier ministre qui soutient « ki fer pandit pa kapav gayn later ? », Pravind Jugnauth a argué qu’une dame a fait une demande pour ce même terrain en 2011 auprès de la Beach Authority. « Cette dernière a refusé en disant qu’on ne peut construire un bâtiment en béton sur la plage. Si la Beach Authority a changé d’avis, qu’elle offre le terrain à cette dame qui avait fait sa demande en premier », a-t-il dit.