« Nu pu enn vraie l’alliance lepep, lot parti li pou so l’intérêt personnel », a soutenu hier Pravind Jugnauth. Le leader du MSM rencontrait des partisans au Village Hall de Verdun.
Pravind Jugnauth a parlé de l’endettement de la classe moyenne, des familles qui n’arrivent plus à rembourser leurs emprunts. « Gouvernement fine fer construction Ring Road, guété ki pé arrivé. Rs 1,5 milliard fine dépensé are carte identité alors ki péna dilo, tous tuyaux pourris. L’empreinte carte identité, li viole ou droit constitutionnel. C’est enn atteinte à la vie privée. »
Le leader du MSM indique qu’il a écrit à Airbus. « Zot bisin communiqué dans la transparence. Mo fine écrire aussi le PM de l’Inde, li ki fine amenn enn campagne contre la corruption. Pas capav allouer contrat 34 milliards métro léger. » Il a aussi soutenu que quand Rama Sithanen était ministre des finances, « li fine fer ti dimun paye taxe. So philosophie, bane pauvres bisin paye taxe. » Pravind Jugnauth se dit aussi contre une IIe République qui dit-il ne sera pas bénéfique pour le pays. « PM ek Paul Bérenger pé rode zot part du gato. Electeur li bisin réfléchi lor danger IIe république, ki danzé pu éna pu zot zenfan. » À une question d’un mandant sur le rapport de l’Audit, Pravind Jugnauth a dit avoir réclamé une copie au Premier ministre mais que sa demande est restée sans réponse. « Paul Bérenger né pli cosé lor scandal aster, li dir le passé c’est le passé, li tourne la page. »
Yogida Sawninaden, également candidat au N° 8 (Moka/Quartier-Militaire) a appelé l’assistance à se souvenir de l’époque où sir Anerood Jugnauth était Premier ministre.
« Pays ti finn cone progrès, époque roche lavé ti disparaitre, introduction télévision couleur, vidéo. Pays pas ti endetté. Avec PTr au pouvoir où pé dormi ventre vide. Criminalité en hausse. Ki fer range plis grand prison si péna criminel. Le choix est clair, l’Alliance Lepep pu gagn 3-0 dans N° 8. »
Pour sa part, l’ancienne ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun a salué les femmes présentes dans la salle et leur a demandé de prendre conscience de la situation dans laquelle le pays se trouve. « L’Alliance Lepep pas intéressé ale dans élections pou gagn pouvoir, nou pé pense l’avenir zot bane zenfants. Paul Bérenger dir ki li fine décidé la marche à suivre avec PM pou cogère le pays. La question est de savoir ce que l’Alliance PTr/MMM fait pour améliorer la condition des jeunes dans ce pays. Zot finn dissoudre Parlement, mais bann Mauriciens pas conné kan élections pé vini. » Elle ajoute qu’Ivan Collendavelloo a dû démissionner du MMM car il était las de voir le parti à genoux devant le Premier ministre. « Nou bann adverser anvi kontinié zwir privilez pouvwar. Le gouvernement a un devoir moral de donner aux enfants de ce pays une bonne éducation. Ils ne doivent pas partir ailleurs, car leurs racines sont ici. Li inadmissible qui enn jeune avec enn degré péna travail. »