La Mauritius Society for the Prevention of Cruelty to Animals poursuit ce mois-ci sa campagne de sensibilisation nationale pour le contrôle des chiens errants à travers le pays, sous la férule du ministère de l’Agro-industrie. Un contrôle a eu lieu samedi dernier à Curepipe et un autre ce matin à La Valette, Bambous. L’initiative se prolongera dans d’autres régions de l’île, annonce la MSPCA. Les caravanes mobiles de la Division des services vétérinaires (DSV) sont présentes pour la stérilisation des animaux.
Lancée le 17 juin, la campagne de sensibilisation nationale pour le contrôle de chiens errants fait suite au dernier sondage de la MSPCA, qui indique que le pays compte environ 200 000 chiens errants. Cette initiative bénéficie d’une dotation budgétaire de Rs 2,25 millions. Elle comprend une série de programmes sur la sensibilisation du public, la vaccination générale (stérilisation des chiens) et la capture de chiens errants.
Des séminaires et conférences sont aussi prévus dans les centres sociaux et les écoles pour informer les jeunes sur l’importance de la stérilisation et le contrôle de chiens errants. Afin de sensibiliser le public sur la question, 75 panneaux ont été mis en place à travers le pays pendant sept jours et des clips de 50 secondes seront diffusés à la radio et à la télévision avant le Journal télévisé de 19 h 30 de la MBC/TV.
Environ 4 000 affiches et 10 000 brochures sont actuellement apposées et distribuées dans les différentes régions du pays.
La caravane mobile de la DSV du ministère de l’Agro-industrie procède, quant à elle, à la stérilisation des chiens dans des localités/régions où le public a déjà été sensibilisé dans le but d’avoir des résultants concluants. Les officiers procèdent aussi à l’enregistrement des chiens. Cette campagne dure six semaines. Selon nos renseignements, une demande de fonds a été formulée au ministère du Tourisme et des Loisirs pour poursuivre cette initiative sur une année complète.
Concernant le ramassage de chiens errants, la MSPCA utilise seulement deux de ses six caravanes « en raison de contraintes financières ». Toutefois dans le cadre de la campagne nationale, des fonds nécessaires sont fournis pour permettre à la MSPCA d’utiliser ses six fourgonnettes.
Les régions concernées sont Port-Louis, Beau-Bassin, Rose-Hill, Quatre-Bornes, Vacoas, Triolet, Mon-Choisy, Grand-Baie, Cap-Malheureux, Albion, Flic-en-Flac, Flacq, Belle-Mare, Goodlands, Saint-Pierre, Mahébourg et Souillac. Soulignons que 1 494 chiens ont été capturés du 17 juin au 6 juillet et 292 autres ont été stérilisés du 20 juin et 6 juillet.
Le deuxième programme de contrôle a eu lieu ce matin à La Valette, Bambous, après celui de Curepipe samedi dernier. Outre un contrôle des chiens, un programme de stérilisation par des caravanes mobiles de la DSV est prévu. La MSPCA organisera aussi dans les jours à venir des causeries dans d’autres régions du pays.