Malgré les difficultés et les incertitudes économiques, Mauritius Telecom (MT) poursuit sa croissance et peut toujours continuer à assurer le fonctionnement de la Mauritius Telecom Foundation (MTF). Propos de Sarat Lallah, CEO de MT et président de la Fondation, à l’occasion, ce matin, de la remise de chèques totalisant Rs 5 M à sept ONG.
« Durant ces deux années, la MTF a remis presque Rs 100 millions à 45 ONG et institutions du pays et aujourd’hui lors de cette sixième cérémonie de remise de chèques, sept ONG bénéficieront de la même aide totalisant une somme de Rs 5 millions », devait affirmer Sarat Lallah.
Les récipiendaires sont Dalilah Kalla, Secrétaire de Lupus Alert (Rs 211 950) ; Gomatee Ramyead, présidente du Sir Seewoosagur Ramgoolam Disability Services Centre (Rs 400 000) ; Anne Marie Bhurtun, vice-présidente de Link to Life (Rs 460 000) ; Jacqueline Dursoniah, présidente de la Civic Action Team (Rs 600 000) ; Brigitte Michel, présidente de l’Association AILES (Rs 900 000) ; Kramanand Vishal Bhukuth, secrétaire de Terre Durable (Rs 275 680) ; et Francine Moutou, présidente de l’Union pour le Développement Communautaire de Mangalkhan (Rs 1 411 680).
Sarat Lallah affirme que Mauritius Telecom suit la vision nationale que chaque citoyen ait accès à l’outil informatique et à l’internet. « Parmi les projets dans le secteur des TIC, nous avons installé et financé les frais d’opération de 38 Net PCs dans 16 centres de femmes et de 110 Net PCS dans 23 centres de jeunesse. Nous avons financé le projet de Computer Clubs du National Computer Board de 450 NetPCs dans 150 centres sociaux. Nous notons avec satisfaction que ces centres sont fréquentés par un nombre accru d’aînés, et aussi par des femmes et des jeunes. »
Le CEO de Mauritius Telecom a mis l’accent sur la somme de Rs 12 millions allouée en 2011 à la NEF dans le cadre du projet de service prépayé pour venir en aide aux familles vulnérables qui se retrouvent dans des situations où la fourniture électrique est interrompue pour cause de non-paiement. La contribution de Mauritius Telecom dans d’autres initiatives CSR est de Rs 10 millions pour les logements sociaux, Rs 7 millions pour l’environnement, Rs 9,5 millions pour le sport, Rs 1 million pour la santé, Rs 7 millions pour l’éradication de la pauvreté et Rs 8,5 millions pour les projets à Rodrigues.
Suren Dayal, ministre de l’Intégration sociale et de l’Autonomisation économique, a remercié Mauritius Telecom pour l’intérêt qu’elle démontre à travers sa fondation à participer régulièrement à cet élan de solidarité nationale en faveur des nécessiteux. « MT a toujours répondu présent dans son combat pour l’éradication de la pauvreté absolue à Maurice aussi bien qu’à Rodrigues. » Les projets du Sir Seewoosagur Ramgoolam Disability Services Centre et de l’ONG Link to Life, ajoute-t-il, répondent favorablement à une demande grandissante. « Environ 30 enfants autrement capables seront pris en charge par le SSR Disability Services Centre. » Suren Dayal salue l’initiative de mettre sur pied des crèches, en rappelant qu’une récente mesure budgétaire fait provision pour une aide financière de Rs 1 500 par mois à chaque famille qui souhaiterait mettre son enfant dans une crèche. Une mesure qui touchera 2 000 enfants issus des familles vulnérables.