Vasant Bunwaree, leader du Muvman Travayis Militan (MTM), est contre le prêt de Rs 18 milliards qu’a accordé l’Inde à Maurice. Dans une conférence de presse, hier, il a reproché au Premier ministre indien, Narendra Modi, d’avoir utilisé la récente visite de Pravind Jugnauth dans la Grande Péninsule pour régler des problèmes de politique interne.
« Nous demandons à l’Inde de se ressaisir et de ne pas venir dire après un changement à la tête du gouvernement qu’elle n’a pas été avertie du tort fait à Maurice », a clamé Vasant Bunwaree. Le leader du MTM a demandé au Premier ministre, Pravind Jugnauth, de rendre publics tous les détails concernant la ligne de crédit de USD 500 M (Rs 18 milliards) que l’Inde a accordée à Maurice en marge du prochain budget. « L’île Maurice va payer très cher cet emprunt et va devoir rembourser davantage pour avoir accepté cette ligne de crédit en dollars », a-t-il insisté, faisant remarquer que dans le passé, Maurice avait obtenu des emprunts notamment avec la Chine et la France, mais à un meilleur taux d’intérêt.
Le leader du MTM est d’avis qu’il y a anguille sous roche concernant l’implication de la SBM et de l’Exim Bank dans les négociations. « Il faut savoir sous quelles conditions et comment l’Exim Bank prêtera de l’argent aux subsidiaires de la SBM. Nou pe ekziz bann explikasion parski se bann kontribiab ki pou ranbourse », affirme Vasant Bunwaree.
En ce qui concerne Agaléga, l’ancien ministre de l’Éducation ne croit pas que Pravind Jugnauth cédera ce territoire au gouvernement indien. « Je ne crois pas qu’une base militaire sera installée, comme le disent les rumeurs. Mais n’allez pas nous faire croire que l’Inde nous fait des cadeaux sans rien attendre en retour. Il ne faut surtout pas oublier que l’Inde, qui veut sécuriser la zone de l’océan Indien, a des litiges avec d’autres pays de la région ». Le leader du MTM dit ne pas comprendre la nécessité de construire une piste longue de 3 km à Agaléga, un archipel qui ne compte que 300 habitants. Il a ainsi lancé un appel pour que le débat sur Agaléga ne prenne pas une tournure communale. « Mo pe exprim mwa an tan ki Morisien. Fode pa ki ena derapaz ».
Abordant le volet économique, Vasant Bunwaree estime que le gouvernement n’a rien fait pour réduire le chômage depuis qu’il est au pouvoir. « Il n’y a que 300 emplois qui ont été créés et le gouvernement a formé des jeunes à travers le Youth Employment Programme, qui jusqu’ici n’a pas donné les résultats escomptés. Ces jeunes sont dans le flou. Rien de concret n’a abouti ».
Pour le prochain Budget, Vasant Bunwaree suggère au Premier ministre et ministre des Finances de « relancer le projet Maurice île Durable », qui est « toujours d’actualité » et qui « peut être une source pour la création d’emploi, tout comme le secteur de l’agriculture ». Il ajoute : « Rodrigues pe donn nou leson dan sa domenn-la. Me avek sa bann konseye inkonpetan e ki finn depase-la, minis Finans pa pou kapav atenn so bann obzektif. »
Sur le plan de l’éducation, il dit ne pas comprendre pourquoi le ministère exige cinq “credits” passer en Lower VI. « Si le niveau chute, ce n’est pas en raison des critères. Il faut chercher ailleurs. Certains élèves sont devenus aujourd’hui avocats ou psychologues même s’ils ont mal travaillé en SC. Kifer bizin blok zanfan e pa donn zot zot sans ? » s’interroge-t-il.