Le leader du MTM, Vasant Bunwaree, a confié lors d’un point de presse que l’ex-Président de la République, Kailash Purryag, avait effectué « 25 descentes » dans sa circonscription, soit au N°12. « J’étais alors ministre. Il préparait la venue de son gendre dans la circonscription et je ne pouvais rien dire à son encontre. » Vasant Bunwaree a admis qu’il se devait « d’avoir du respect pour le Président » et qu’il n’a donc pas pu s’exprimer sur le “nine-year schooling” qui, dit-il, avait été approuvé par le Premier ministre d’alors, Navin Ramgoolam.
L’initiative n’avait toutefois pas eu le soutien de Kailash Purryag, malgré que ce dernier « ti bien interese par ledikasyon », selon le leader du MTM. « Le projet de “nine-year schooling” ki gouvernman pe fer, enn bon kiksoz pou pei », soutient Vasant Bunwaree.
Parlant de Pravind Jugnauth, le leader du MTM a dit avoir constaté un mouvement de sympathie pour l’ancien ministre des TIC. « Dan politik, boukou siklonn pase. Je comprends le problème de Pravind Jugnauth, il n’a pas été bien guidé. » Vasant Bunwaree a également évoqué la hausse des prix sur les denrées alimentaires et autres produits de maison. À titre d’exemple, il cite le prix du poulet, qui est passé de Rs 220,50 à Rs 219, les bouteilles de jus concentrés, de Rs 150 à Rs 157, et les sachets de macédoine de légumes, qui passent de Rs 142 à désormais Rs 168. « Nou bisin lev lavwa, parski minister finans ena moyen pu fer bes bann pri. Se so devwar veye ki lepep napa soufer. »
Vasant Bunwaree a aussi affirmé être « l’artisan » de nombreux projets, dont l’introduction des tablettes tactiles dans les écoles et la “Winter School”. Il a aussi lancé un appel à la population de « rester sur ses gardes », ajoutant : « Quel que soit le gouvernement qui remplacera l’actuel, je pense en faire partie et réparer les souffrances provoquées par celui-ci. Le gouvernement est fragilisé et divisé. »
Dans un tout autre débat, Vasant Bunwaree croit fermement dans le projet hôtelier du groupe Currimjee à La Cambuse. « Ah Yan is fighting a lost battle. C’est un excellent projet hôtelier du groupe Currimjee. Le public n’a rien à craindre », dit le leader du MTM.