Ce sont les chevaux âgés de 3-ans qui occupaient les devants de la scène samedi dans ce qui constituait la première manche du championnat qui leur est réservé. La victoire est allée à l’outsider Night Club de l’écurie Merven qui s’est imposé de bout en bout sous la selle de Cédric Ségéon. Ce produit de Carpocrates a, par la même occasion, offert à Patrick Merven sa 200e victoire depuis qu’il a pris une licence d’entraîneur. Mais la victoire de Night Club a été quelque peu reléguée au second plan par l’écurie Foo Kune et son jockey Robbie Burke qui décidément roulent à plein régime en ce moment. Cette association s’est une fois de plus mise en évidence avec Ryder Cup, Carcassonne et Moon Raider. Un triplé qui permet à la bande de Paul Foo Kune de maintenir un peu plus sa suprématie au classement des écuries. Bredouille lors du dernier week-end hippique, le jockey Johnny Geroudis a repris ses bonnes vieilles habitudes en menant à bon port Amazing Bolt dans la troisième épreuve. L’écurie Gujadhur a brillé par l’entremise des outsiders Bastille Day et Azapel, pilotés de main de maître par Yashin Emamdee. La Mauricien a été appelé à assurer l’intérim chez la casaque bleu électrique et écharpe rouge en attendant que l’état-major de la plus vieille écurie du turf trouve un remplaçant à Richard Mullen, remercié à l’issue de la journée. Quant à Corné Orffer, il a effectué un retour gagnant au Champ de Mars avec Ashanti Gold, victoirieux dans la quatrième épreuve.
Night Club et Commodore Pete furent, de loin, les seuls concurrents du lot à avoir une certaine expérience de la compétition au Champ de Mars, avantage non négligeable dans une course réservée aux chevaux de 3-ans. A l’arrivée, ce sont eux qui occupèrent les deux premières places.
Commodore Pete se montra le plus entreprenant à l’ouverture des boîtes contrairement à Skywalk Luke qui prit un départ quelconque. Alors que l’on s’attendait à voir l’apprenti Rakesh Bhaugeerothee prendre la direction des opérations, il devait reprendre sa monture après que Yashin Emamdee eut insisté pour garder sa position. Profitant de la mauvaise inspiration de l’apprenti attaché à l’écurie Serge Henry, Cédric Ségéon ne se fit pas prier pour propulser Night Club aux avant-postes. En deuxième position on retrouvait Skywalk Luke, à son extérieur Sweep Forward, Commodore Pete se retrouva finalement en quatrième position côté corde, condamnant Istiqraar à son extérieur tandis que Bingelela fermait le cortège.
Si les positions restèrent pratiquement les mêmes, on remarqua que Night Club, contrairement à sa dernière sortie, courait plus détendu. En revanche, Bingelela donnait du fil à retordre à Robbie Burke dans la ligne d’en face, ce qui explique peut-être son finish émoussé.
Night Club aborda la dernière ligne droite les ressources plein les jambes. On remarqua que Sweep Forward fut le premier à jeter l’éponge. Commodore Pete fut déboîté pour se mettre à la poursuite du fuyard. L’apprenti Bhaugeerothee lança sa monture entre Skywalk Luke et Sweep Forward en pleine ligne droite et Commodore Pete répondit admirablement à ses sollicitations. Cependant, à l’avant, Night Club ne donnait aucun signe de fléchissement. Bien soutenu par Cédric Ségéon, il résista avec une certaine assurance au retour de Commodore Pete qui l’aurait sans douté poussé dans ses derniers retranchements si l’apprenti Bhaugeerothee s’était montré mieux insipiré. Istiqraar, visiblement pas encore prêt, termina troisième avec Bingelela complétant le quartet.
Night Club boucla les 1400m en 1.25.61 et sur ce qu’il a démontré samedi dernier, il devrait se montrer bien compétitif au Champ de Mars.