L’Alliance Lepep a tenu un grand rassemblement à Mont-Roches, hier soir, pour lancer sa campagne pour les municipales à Beau-Bassin/Rose-Hill et présenter ses 24 candidats. Étaient présents, Pravind Jugnauth Xavier-Luc Duval, respectivement leaders du MSM et du PMSD, la députée sortante du N° 19 et ministre de la Sécurité sociale Fazila Daureeawoo, et le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, entre autres.
Le PTr ne participant pas aux prochaines municipales, pour Pravind Jugnauth, il est clair que l’homme à abattre est le leader des mauves, Paul Bérenger, qu’il décrit comme étant celui qui « a fait dégringoler son parti en faisant passer ses intérêts personnels avant ceux du peuple. Li pann ezite pou vann so bann militan mem ! » Pour le leader du MSM, « c’est la raison pour laquelle plusieurs piliers du MMM ont quitté ce parti. Paul Bérenger est un one-man-show et n’en a toujours fait qu’à sa tête ». Il a également fait mention des scandales BAI, Betamax et de la Mauritius Duty Free Paradise, exprimant sa certitude que Paul Bérenger a toujours été au courant de ce qui se tramait. « À l’époque du Remake 2000, j’avais apporté toutes les preuves nécessaires à Paul Bérenger concernant les commissions que recevait Nandanee Soornack à la Duty Free Paradise mais il n’en a jamais fait mention à l’Assemblée ou lors de ses conférences de presses », allègue-t-il.
Pravind Jugnauth et Xavier-Luc Duval ont aussi profité de l’occasion pour insister sur l’importance d’aller voter aux élections municipales. « Malgré une victoire écrasante de l’Alliance Lepep aux dernières élections générales, il faut ne rien prendre pour acquis », affirme Pravind Jugnauth. Pour ces prochaines municipales, l’objectif sera de « rattraper le retard accumulé durant toutes ces années. Nous comptons sur vous à ces municipales et si nous sommes élus, vous pourrez compter sur votre municipalité et sur le gouvernement pour apporter des améliorations à votre ville ».
Le leader des bleus a également centré son discours sur l’achat de six Airbus 350, valant chacun Rs 5 milliards, effectué l’an dernier sous le précédent gouvernement. Il critique également le leader de l’opposition qui, dit-il, était au courant du deal conclu une semaine avant le scrutin. « Qui linformasyon Bérenger ti gagne pou ki lin dir sa deal-la korek et pena auken problem ladan ? Bizin kone ki ti arrive ! »
Guito Lepoigneur, également présent à cette réunion, a ciblé l’actuel maire de Beau-Bassin/Rose-Hill, Philippe Boudou. « Il faut le sanctionner. Il ne réagit que lorsque les médias lui demandent de le faire ». Pour sa part, Fazila Daureeawoo a soutenu que dans les municipalités, le but de l’Alliance Lepep sera de « faire passer les intérêts des plus vulnérables de notre société, ceux de nos enfants et de nos aînés, avant le reste ».