Le vice-Premier ministre et leader du Mouvman Liberater a pris la parole lors de l’inauguration du quartier général du Ward 1 de Beau-Bassin/Rose-Hill, hier soir à Trèfles. L’occasion pour Ivan Collendavelloo d’affirmer que le ML est en discussions avec « tous ceux que Paul Bérenger a écartés du MMM ».
Mentionnant les diverses opérations de nettoyage ayant déjà eu lieu dans le pays depuis la victoire de l’Alliance Lepep aux législatives, l’an dernier, Ivan Collendavelloo explique que « nou pou bizin retir tou kalite malpropte ki ena ousi dan minisipalite. Nou ena enn gran lavenir divan nou ».
Se disant « militant dans l’âme », le leader du Mouvement Liberater a soutenu que « ce n’est pas parce que le leader du MMM a anéanti son parti qu’il faudrait que les militants perdent leur force. Alan Ganoo, Kavi Ramano, Jean-Claude Barbier et Raffick Sorefan, toutes ces personnes qu’a écartées Bérenger pour affaiblir le MMM, nous discutons avec elles. Le Mouvman Liberater est né parce qu’il ne voulait pas que le MMM disparaisse avec l’alliance avec le PTr. » Ivan Collendavelloo ajoute que « pour le moment nous sommes le Mouvman Liberater, me nou kone ki tou militan ansam retrouv zot dan nou parti. Ce n’est pas à cause Bérenger pe fini lor brizan ; pa akoz Bérenger pe fini ou parti, ki ou pou nepli ena l’espoir dans sa pei-la. Nous ena enn l’avenir et l’avenir, c’est à côté Mouvement Liberater, à côté nous. »
Exprimant sa fierté d’aller aux municipales aux côtés du MSM et du PMSD, Ivan Collendavelloo confie que « nou ansam parski nou croire dan travail ki nou fer, parski nou kone ki nou bizin amelior nou la ville e pa parski nou fezer ou ki nou anvi montre Bérenger. »
L’objectif du Mouvement Liberater pour le Ward 1 à Beau-Bassin/Rose-Hill, ont soutenu plusieurs intervenants dont Rashid Daureeawoo, ancien maire de BB/RH, est de faire renaître l’école de Trèfles et de mettre à jour le projet du poste de police dans cette localité, « une promesse non tenue » par leurs prédécesseurs.