Paul Bérenger, leader de l’opposition et du MMM a réclamé, hier, le coup de main des militantes de son parti en prévision des élections municipales du 9 décembre prochain en vue, d’une part, de « rendre aux municipalités leurs lettres de noblesse » et, d’autre part, de « redresser le pays ». Intervenant à une réunion de la Commission des Femmes du MMM, il devait insister sur le rôle « sans précédent »que joueront les femmes à ces municipales avec la présentation d’au moins une candidate par arrondissement. Paul Bérenger appelle les militantes MMM à des « élections correction ». Le leader du MMM soutient que c’est la « ferme mobilisation » de l’opposition qui a fait que les élections municipales n’ont pas été renvoyées pour une troisième fois. Ce qui, pour lui, constitue déjà « une victoire du peuple ». Il insiste sur le rôle « sans précédent »qui reviendra aux femmes pour ces prochaines municipales avec l’obligation, désormais, faite aux partis politiques d’aligner au moins une candidate par arrondissement.