Le coup d’envoi de la campagne de l’Alliance Lepep en vue des prochaines municipales a été donné à la municipalité de Vacoas/Phoenix hier. Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, à cette occasion, a estimé le principal adversaire l’alliance gouvernementale est l’abstention. Il a également souligné que les prochaines élections seront l’occasion de rééditer les sanctions contre Navin Ramgoolam.
Pravind Jugnauth a également dénoncé Paul Bérenger pour s’être abstenu lors du « division of vote » sur l’Insurance (Amendment) Bill en vue de permettre la nomination d’un administrateur spécial pour les compagnies d’assurances en difficulté dont la BAI. S’adressant à ceux présents hier dans la salle des fêtes de la municipalité, il a donné les raisons pour lesquelles l’électorat doit réitérer sa confiance envers l’Alliance Lepep pour les prochaines élections municipales. La priorité absolue du gouvernement, dit-il, est de « concrétiser les mesures annoncées dans le programme électoral de l’Alliance Lepep ». L’objectif du GM est de « reconstruire le pays et le remettre sur les bons rails » en relançant l’économie pour le progrès et le développement, soutient-il. Commentant le retour de Navin Ramgoolam dans l’arène politique, Pravind Jugnauth a invité la population à donner une correction au PTr lors de ces élections municipales, en évoquant différentes affaires auxquelles l’ex-PM est mêlé – les contrats alloués à Nandanee Soornack, Dufry, Betamax ou encore la BAI. Il n’a pas manqué de critiquer Paul Bérenger, « qui ne pense plus aux militants et à la population » depuis les « koz koze » avec Navin Ramgoolam pour une alliance lors des élections générales. Pravind Jugnauth soutient que le travail de nettoyage du nouveau gouvernement se fait dans l’intérêt de la population « pou denons bann dimounn ki pe kokin e ed bann dimounn kinn perdi kas retrouv zot du ». Pour les élections municipales, il ne faut pas s’abstenir « afin ki nous pran munisipalite ki pou travay ansam avek gouvernman santral pou rekonstruir la ville ».
Le président du MSM, Showkutally Soodhun, a quant à lui réitéré l’intention du gouvernement de construire une Smart City qui débutera à Ébène et qui sera contrôlée par la municipalité de Vacoas/Phoenix. Cette Smart City sera opérationnelle 24/24 et générera de nombreux emplois, dit-il. Il soutient également qu’il fera construire 500 logements à Vacoas/Phoenix. Mamade Kodabaccus, secrétaire général du PMSD, a pour sa part demandé à l’assistance de donner l’exemple aux autres municipalités en votant pour l’Alliance Lepep. Il a par ailleurs soutenu que celle-ci est une équipe solide « e la populasion kone ki zot en de bonnes mains et pe avance dan bonn direksion ». Le mandat de l’Alliance Lepep, dit Mamade Kodabaccus, ne s’arrêtera pas au terme de ces cinq ans. « Ziska 2019 nou pa pou ena adverser e nou pou donn zot rendez-vous pou prochain mandat ».
Eddie Boissézon, secrétaire général du ML, a, de son côté, annoncé que la liste de 120 candidats pour les élections municipales a été finalisée en moins de trois heures. Leela Devi Dookun a critiqué avec force le leader du PTr, Navin Ramgoolam. « Aujourd’hui, il trouve que Nandanee Soornack était une erreur alors qu’il l’a fréquentée pendant des années et l’a associée à l’aéroport et d’autres projets qui font scandale aujourd’hui », a-t-elle dit. Il revient à l’électorat de décider s’il faut lui pardonner ou pas, affirme la ministre.