Avec l’adoption hier soir par l’Assemblée nationale du nouveau cadre légal régissant les Administrations régionales, le mécanisme menant aux prochaines élections municipales dans les 30 arrondissements des cinq villes devra connaître un coup d’accélérateur dans les jours à venir. En cette fin de semaine, des milieux autorisés à l’hôtel du gouvernement soutiennent que les municipales devraient avoir lieu au plus tard le dimanche 14 juin. La logique est que le début du ramadan interviendra vers le 17 juin, la fête Eid-Ul-Fitr étant annoncée pour le 18 juillet, dépendant de la visibilité de la lune, et que le gouvernement de Lalians Lepep ne compte pas attendre jusqu’à cette période pour le scrutin concernant 394 965 électeurs inscrits dans les cinq villes. Une première indication du timing de ces élections régionales pourrait être obtenue cet après-midi avec la réunion de l’Electoral Supervisory Commission, présidée par Me Yousouf Aboobaker, Senior Counsel.