Le suspense est toujours de mise quant aux dates des élections dans les cinq villes du pays et au niveau des 130 Village Council Areas même si les partis, dont le Labour, se montrent déjà actifs sur le terrain politique. Néanmoins, tout semble indiquer que ces élections régionales reportées jusqu’ici à deux reprises, devront se dérouler au cours de la première quinzaine de décembre, soit à une semaine d’intervalle avec un warming up préalable dans les villages.
Les plus avertis soutiennent que dès le début de la semaine prochaine les dés seront jetés quant aux échéances électorales. Au sein de l’état-major des deux principaux blocs politiques, qui s’affronteront dans les 30 arrondissements urbains, l’on affirme être fin prêt avec le MMM soutenant que « le moment est venu pour une élection-correction contre la corruption au gouvernement et dans les municipalités ». Au sein du Ptr, qui a animé hier en début de soirée un congrès dans le premier ward de la capitale, l’on maintient que « ce n’est qu’un aperçu de la campagne municipale ».
Le retour de pèlerinage de La Mecque en cette fin de semaine du commissaire électoral Irfan Rahman devra donner un coup d’accélérateur aux procédures pour la publication des Writs of Election dans le nouveau format que ce soit pour les municipales et les villageoises. Entre-temps, la Commission électorale a déjà mis au point tous les détails pratiques, notamment concernant la liste des Returning Officers, soit 160 au total, pour les villes et les villages. Néanmoins, tout le calendrier menant au scrutin dans les cinq villes, soit la date du Nomination Day, celle pour l’enregistrement des partis et des groupes participant à ce scrutin, celle pour la soumission des Reserve Lists après le délai pour le retrait des candidatures, attend d’être précisé officiellement avec le retour du commissaire électoral.
Par ailleurs, ceux qui s’attendaient à obtenir une indication du calendrier des élections régionales d’ici cet après-midi à la conclusion des délibérations du conseil des ministres de cette semaine pourraient être déçus. En effet, aucun Cabinet Meeting n’est au programme en cette veille de congé public. La prochaine réunion du conseil des ministres est prévue pour vendredi prochain juste avant la présentation du discours du Budget 2013 par le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval à l’Assemblée nationale.
Toutefois, rien n’empêche le Premier ministre d’avoir des consultations avec le commissaire électoral dès le retour de celui-ci au pays demain et avant son départ dans l’après-midi pour une visite officielle à Rodrigues avec la publication des Writs des élections dans le week-end. Toutefois à la mi-journée, très peu d’indications pointaient dans la direction d’un tel scénario à l’hôtel du gouvernement.
D’autre part, la direction du Ptr a convoqué une séance de travail pour cet après-midi avec comme principal item à l’agenda les prochaines élections municipales. « Nous allons passer en revue la situation et établir un plan d’action et un calendrier de travail sur le terrain. Avec la réunion politique d’hier à Cassis, nous avons donné un aperçu de la campagne municipale que nous comptons mener dans les cinq villes du pays », affirme-t-on à la direction du Labour, qui ajoute que les préparatifs pour la liste des candidats sont déjà engagés.
Dans les rangs du MMM et du remake 2000, le mood est que « l’opposition part à la reconquête politique des cinq villes du pays » à l’occasion des prochaines élections municipales. « Ce sera une élection-correction contre la corruption au gouvernement et la corruption dans les municipalités. De ce que nous avons pu constater sur le terrain, les électeurs urbains sont impatients à administrer une véritable raclée aux équipes incompétentes, qui ont été à la tête des villes jusqu’ici. Ce sera 5-0 sans bavure. Inn ler pou netoy minisipalite de bann konseye manze-bwar, korompi ek bann lemer ki ena zafer lapolis », déclare Rajesh Bhagwan, secrétaire général du MMM.
Au cours de la réunion du Remake 2000 d’hier, se déroulant au domicile du leader du MMM, en l’absence de sir Anerood Jugnauth, la campagne des municipales a été abordée avec un survol de la liste des candidats, susceptibles de bénéficier de l’investiture du Remake. L’opposition donnera le coup d’envoi de sa campagne pour les municipales avec un rassemblement à Rose-Hill suivi de meetings majeurs dans chacune des quatre autres villes en sus d’un ratissage complet des wards par les candidats.