Les élections municipales du jour devront battre un record. En effet, à midi, le taux de participation dans les cinq villes du pays n’a atteint qu’une moyenne de 11,34%. A 11 heures, aucun des centres de vote n’avait franchi la barre des 10%. Cela confirme une indifférence caractérisée de l’électorat à cette joute opposant principalement Lalyans Lepep au MMM dans les 30 arrondissements urbains.
L’état-major des principaux blocs politiques devra redoubler d’ardeur pour mobiliser l’électorat d’ici la fermeture des bureax de vote. La détérioration du temps ne devrait pas jouer en leur faveur.
Commentant le taux de participation extrêmement bas, le commissaire électoral, Irfan Rahman, qui a fait la tournée des bureaux de vote dans la matinée, a tout simplement déclaré: « c’est incroyable le spectacle que l’on voit dans l’enceinte des centres de vote. C’est quasiment désert ».