Le centre de Rose-Hill respire en cette période de fêtes de fin d’année. La municipalité des villes soeurs et la police veillent au grain depuis le début de la semaine pour que les marchands ambulants n’y fassent pas leur nid. L’Association des Commerçants de Beau-Bassin/Rose-Hill est généralement satisfaite des mesures prises par les autorités pour faire respecter l’ordre et la discipline.
Depuis le week-end dernier, le centre ville de Rose-Hill grouille de monde pour les achats de Noël. Toutefois les acheteurs et les habitants sont à l’aise et peuvent circuler beaucoup plus facilement comparativement aux années précédentes, lorsque les hawkers envahissaient les trottoirs et les rues avoisinantes de la route Royale. Les autorités, qui avaient eu vent qu’un groupe de récalcitrants voulait envahir la Place Margéot très tôt lundi dernier et installer leurs marchandises, ont pris les actions nécessaires pour faire avorter cette tentative. Ainsi la police était sur place depuis 2 h 30 du matin et les inspecteurs municipaux y sont arrivés vers 4 h.
Cette année, la municipalité et la police font preuve d’une beaucoup plus grande fermeté à la fois envers les marchands ambulants mais aussi envers ces commerçants qui exposent leurs marchandises en dehors de leurs boutiques, bloquant ainsi le passage piétonnier.
À signaler aussi que la mairie a mis fin à la pratique qui consistait à caser les marchands ambulants dans un endroit spécifique pour une période limitée durant la saison de fêtes. « Il est clair que les activités de ces marchands sont illégales et leur octroyer un emplacement équivaudrait à cautionner une activité illégale ! Nous ne pouvons pas aller dans cette direction », expliquent les responsables de la mairie.
« La police et la mairie ont renforcé leurs équipes de contrôle respectives. Nous sommes satisfaits de la discipline qui règne en ce moment mais nous pouvons faire mieux. Sans la solidarité de tout un chacun qui a à coeur l’intérêt de la ville nous ne pourrons pas faire maintenir la discipline malgré la bonne volonté de la mairie », dit Norbert Froget, le maire. Ce dernier est conscient qu’il y a toujours des récalcitrants qui font leur apparition de temps à autre mais ajoute que la mairie n’est pas tendre envers ceux-là. « Chaque jour nous procédons à des saisies d’articles », indique le maire.
Si les dirigeants de l’Association des Commerçants de Beau-Bassin/Rose-Hill affichent la satisfaction pour l’heure, ils appellent la police et la mairie à redoubler de vigilance durant les deux jours précédant la Noël ainsi que les 30 et 31 décembre. « Dans l’ensemble nous sommes satisfaits. La ville respire comparativement aux années précédentes », avoue M. Permala, président de cette association. « Mais tout le monde sait qu’il y a une grande pression sur le centre ville les 23 et 24 décembre et les deux jours avant le nouvel an et nous craignons que les poches de récalcitrants profitent de ces moments pour prendre d’assaut à nouveau les trottoirs et que cela ne dégénère », appréhende M. Permala. D’où la demande de l’association pour un renforcement de l’effectif de patrouille de la police.