J’ai cru comprendre que la mixité dans les institutions secondaires serait une éventualité qui se chuchote dans les coulisses de l’Éducation. Des bruits de couloir ? La proposition sera soumise à quelques insipides piétinements : ne nous faisons pas d’illusions à ce sujet car le corps enseignant n’est pas suffisamment mature et manque d’expérience (sauf exception) pour passer à cette étape de l’adolescence.