À l’exception de la première galerie, le musée d’histoire naturelle (Mauritius Institute) de Port-Louis sera fermé au public pour cause de rénovation à partir du mois prochain. « Le personnel du Mauritius Museum’s Council (MMC) fait actuellement un inventaire de la collection », nous indique Vikash Rupear, Officer in Charge du musée.
« Au départ, toutes les galeries devaient être fermées pour la rénovation. Mais nous avons proposé de maintenir la première ouverte parce qu’il y a beaucoup de visiteurs, dont des touristes, qui viennent quotidiennement », dit notre interlocuteur. Les ossements du dodo, actuellement exposés dans une galerie dédiée, pourraient être déplacés dans la première galerie durant la rénovation qui devrait durer 300 jours, selon l’ingénieur en chef, et le temps de la mise en place d’un duorama approprié.
Les autres objets, après inventaire, seront transférés au musée de Pointe-Canon, connu comme le Peopling of Mauritius Museum. Est-ce que ce bâtiment est approprié pour abriter la collection d’un musée d’histoire naturelle ? « L’ingénieur travaille actuellement sur l’installation d’un climatiseur et d’un faux plafond, qui servira à couper la chaleur », relate Vikash Rupear. Après inventaire, la collection sera transférée sous la supervision des techniciens du musée. Pour des raisons de sécurité, « le transfert se fera en toute discrétion », fait ressortir notre interlocuteur.
Vikash Rupear indique que le ministère des Arts et de la Culture a doté le MMC d’une enveloppe de Rs 13,5 millions pour la rénovation complète de ce bâtiment. « On va rénover la toiture, le sol, les espaces de bureau, les façades du bâtiment et là où c’est endommagé, tout sera changé ». L’Officer in Charge du musée précise toutefois qu’aucune modification majeure ne sera apportée à la structure du bâtiment, puisqu’il est classé patrimoine national sous le National Heritage Fund. Il annonce par ailleurs que deux galeries temporaires seront créées à l’étage.