Le Conservatoire national de musique démarre ses activités musicales prévues en marge de la prochaine fête de la musique par un concert hommage à Ernest Wiehé, ce samedi 2 juin, dans ses propres locaux. À cette date, cela fera déjà deux ans que le grand jazzman mauricien nous aura quittés.
D’anciens membres du Ten piece jazz associés à quelques nouveaux musiciens tels que le guitariste Sébastien Margéot et le jeune saxophoniste Samuel Laval joueront les morceaux de Didn’t say, l’album qu’ils avaient concocté avec le maître et enregistré dans son studio à son domicile à Mapou.
Très équilibré, ce disque avait fait goûter aussi bien aux raffinements du jazz contemporain avec des morceaux fétiches d’Oliver Nelson par exemple, qu’à quelques créations d’Ernest Wiehé lui-même. Il en avait réalisé tous les arrangements et les musiciens de l’Eleven piece qui nous convient cette fois se sont attachés à en retrouver et respecter l’esprit pour ce nouveau concert, comme l’a souligné le batteur Christophe Bertin face à la presse. Aux musiciens cités ci-dessus, s’ajoutent donc Jocelyn Armandine, Jean-Noël Ladouce, Bruno Boncoeur, Philippe Thomas, Georges Reed, Ricardo Telemaque, Noël Jean et Kersley Pytambar.
Outre les habituelles expositions-démonstrations prévues du 13 au 18 juin au conservatoire à Quatre-Bornes, puis à l’hôtel de ville de Curepipe le 19 juin, le conservatoire prévoit un grand concert d’orgue qui sera donné par Alain Domecq, qui nous fera apprécier l’étonnant potentiel sonore de l’orgue numérique Viscount que le conservatoire vient d’acquérir. Ce concert est prévu le jeudi 21 juin à 18 heures à l’auditorium du conservatoire. Le All day music day se tiendra le dimanche 24 juin de 10 h à 17 h au conservatoire. L’hôtel de ville de Curepipe accueillera un grand concert pour choeurs et orchestre le jeudi 28 juin à 18 h 30, qui reprendra entre autres quelques chefs-d’oeuvre de la musique sacrée occidentale.