Au mois de mai, Scope rencontrait un Elpassii impatient de dévoiler son nouvel album. Le chanteur déchantera très vite, se heurtant à des obstacles de production qui n’auront pourtant pas raison de sa détermination.
Six mois plus tard, le jeune homme de 39 ans persiste et signe. Roots fera officiellement son entrée dans les bacs lors d’un concert de lancement à Kas Poz, le vendredi 3 novembre. Avec de nouvelles couleurs musicales façonnées dans un rythme festif et accrocheur.
Reconnaissable entre mille avec son bandana sur la tête, Elpassii (Pascal Lamarque) s’est enrichi d’un nouveau surnom, celui de Monsieur Bandana. Si son style vestimentaire et univers musical ont évolué, ce n’est pas le cas pour le port de ce couvre-chef, qui est un peu devenu une “marque de fabrique”.
Roots marque une autre ère dans la vie et la carrière du chanteur. Un album révélateur de sa nouvelle orientation artistique. À 39 ans, Elpassii ne confond plus vitesse et précipitation. “Avec tous les problèmes rencontrés pour la réalisation de mon album, j’aurais pu aisément baisser les bras dans le passé. La vie m’a appris à tirer des leçons de chaque obstacle.” Confiant de la direction à prendre pour acheminer son produit à bon port, le chanteur s’arme de patience et fonde sa propre boîte de production, qu’il nomme Alim Zot Lighta Production. En coproduction avec Culture Events sur Roots, sa plus grande fierté est de présenter un produit à son image, qui reste fidèle à son idéal musical et à sa philosophie d’artiste.