Voilà bientôt deux ans que l’émission Bhojpuri Top 5 fait partie de la programmation de la MBC TV. Chaque semaine, de nombreux téléspectateurs sont fidèles au rendez-vous et votent pour leurs artistes favoris. Dharam Nunka, présentateur de l’émission, est fier de l’engouement autour de cette émission qui fait découvrir de nouveaux visages.
Cette semaine, les artistes figurant au Top 5 de la chanson en bhojpuri sont : Kunal Heereelall, Suren Leelah, Neermal Tacoor Parsad, Satyam Gunputh et Sanjay Seegoolam. Depuis quelques semaines, deux protagonistes se disputent la première place du classement. Ils sont Kunal Heereelall (avec son titre Ethna Din) et Suren Leela (qui interprète Kai Se Belona).
Musical et culturel
Le choix du classement est décidé chaque semaine par des téléspectateurs de la MBC, devenus fidèles à l’émission Bhojpuri Top 5, présentée par Dharam Nunka et Narvada Khednah. “Cette émission a été une sorte de révolution pour le bhojpuri. Cette langue ancestrale commençait à disparaître, mais grâce au concept mis en place, elle est à nouveau présente dans la culture locale”, confie Dharam Nunka, qui anime l’émission depuis deux ans.
En sus de divertir les téléspectateurs, Bhojpuri Top 5 est aussi une occasion de garder sous les feux de l’actualité le développement de ce genre musical appartenant à la culture mauricienne. Pour le présentateur, l’émission a su trouver la recette du succès : “Nous sommes une émission à la fois musicale et culturelle. Chaque semaine, nous abordons un thème lié aux histoires d’antan. Nous voulons créer un lien entre l’ancienne et la nouvelle génération, dans une bonne ambiance.”
Renouveau
Année après année, la chanson en bhojpuri a fait son petit bout de chemin, en passant par plusieurs étapes. Elle a longtemps bercé l’île Maurice, surtout lors des cérémonies qui suivent un mariage hindou. C’était une tendance très populaire dans les régions rurales, qui a fini par être adoptée en milieu urbain. Par la suite, “les Bhojpuri Boys ont débarqué avec un style propre à eux. Ils ont fait leur révolution. Ils ont connu leur moment de gloire et la musique bhojpurie s’est retrouvée dans de nombreuses fêtes hindoues et même non hindoues”, précise Dharam Nunka.
Mais ce style folklorique, proche du séga, a fini par s’essouffler. Une des raisons qui peut expliquer cette désaffection est la trop grande ressemblance entre les différents albums en bhojpuri qui étaient disponibles sur le marché local. Les gens se sont vite lassés d’entendre et de danser sur le même genre de musique.
Aujourd’hui, la chanson en bhojpuri se réinvente. Même si le côté ancestral demeure le fil conducteur des différentes compositions, la musique s’adapte et se rapproche de la nouvelle génération. Elle puise son inspiration de nouveaux styles musicaux et est influencée par eux. Pour résumer, cette musique est plus moderne ou est plus tournée vers ce qu’on appelle le style Bollywood.
Envol
L’émission Bhojpuri Top 5 contribue à ce renouveau musical. Chaque semaine, on y découvre de nouveaux talents. Qu’ils soient enfants, jeunes ou plus âgés, ils ont tous un point commun : la volonté de partager leur culture. “Cette langue est très appréciée par toutes les générations, et surtout par les jeunes. Nous faisons souvent appel à eux et ils n’hésitent pas à participer dans les clips que nous produisons gratuitement pour certains artistes. Les jeunes s’intéressent à cette musique et ils trouvent ainsi un moyen de se rapprocher des anciens et de leur culture.”
Ce nouveau style de musique ne fait donc pas l’impasse sur les traditions. Au niveau instrumental, le tabla, le dholak ou encore l’harmonium ont été rejoints par le sitar, la guitare rythmique, le clavier électronique et même les synthétiseurs. Un mariage parfait entre l’ancien et le nouveau. En ce qui concerne les textes, ils essayent d’être plus recherchés et sont aussi bien romantiques que patriotiques. Musicalement, la chanson en bhojpuri devient plus élaborée, avec l’intention de s’exporter éventuellement hors de nos frontières. Dharam Nunka estime, pour conclure, que “le bhojpuri a pris son envol et n’est pas près de s’arrêter”.