Les choses s’activent pour les Solid Groove, déterminés à faire de leur concert du 7 novembre un voyage dans le temps. Les meilleurs de la pop et du disco des années 80 seront repris en live par l’orchestre et ses invités, le 7 novembre au CineCity de Port-Louis à partir de 20h. Nous les avons suivis en répétition.
L’intro de guitare électrique ne peut tromper. Dans le studio de Curepipe, aussitôt que s’élèvent les premières notes de Hot Stuff, toute l’équipe s’emballe pour faire revivre le hit de Donna Summer. La guitare de Gérard Rajaram est rejointe par le clavier d’Angelito Bien-aimé, la basse de Juanito et la batterie de Stéphano Paul. Au micro, Wendy Simiette s’élance dans un chaleureux hommage à la reine du disco, dont une partie de l’oeuvre sera entendue sur la scène, à Port-Louis, le 7 novembre. Une telle présence est inévitable lorsqu’on veut faire revivre les années 80.
Voyage.
Une vingtaine de chansons qui comptent parmi les plus populaires de cette époque ont été retenues par Solid Groove pour son concert prévu à CineCity (l’ex-Majestic) de Port-Louis. Aussitôt qu’il a décidé d’aller de l’avant avec ce projet, l’orchestre s’est engagé intensément dans les préparatifs. Comme c’est le cas cet après-midi, ses membres se retrouvent régulièrement pour des séances de répétitions. Le principe musical de la soirée est acquis; plus que quelques petites retouches à amener pour que la symphonie soit parfaite.
Artistes de plusieurs générations jouant habituellement dans des formations différentes, les membres de Solid Groove ont cependant la même image des années 80. En cette période où l’on ne finissait pas d’oser, la musique avait cette intonation particulière qui lui permettait de marquer les coeurs et les esprits. Depuis, les années ont passé; la vie des fans a évolué. “Beaucoup se sont mariés et ont connu des changements dans leurs vies”, souligne Gérard Rajaram. Le concert, si l’on en croit ce dernier et ses acolytes, sera un voyage dans le temps pour ceux qui y assisteront : “Nous espérons que cela ravivera de bons souvenirs”, dit l’équipe.
Répertoire.
Police, Donna Summer, Michael Jackson, Stevie Wonder, Shaka Khan, Level 42, Cindy Lauper : voici quelques-uns des artistes dont Solid Groove reprendra les chansons lors du concert. “Nous avions un vaste choix pour constituer notre répertoire. Nous avons privilégié les titres avec lesquels les chanteurs que nous accompagnerons sont déjà familiers”, précise Juanito Bien-aimé. Quelques-uns des morceaux ont été revus par l’orchestre, qui tient cependant à rassurer : “Le thème, la mélodie et le beat de chaque chanson seront respectés.”
Solid Groove ne sera pas à son premier live dans ce registre cette année. Il y a deux mois, l’équipe avait tenté l’expérience au Queens Club, lors d’une soirée dédiée aux années 80. Leur prestation avait amplement convaincu : “Nous avons décidé de faire un plus grand concert avec le même principe”, souligne Stéphano Paul. Deux invités de marque rejoindront ses musiciens et lui-même durant le concert. Thibault de Robillard et Linley Marthe ont, en effet, accepté de collaborer avec l’équipe sur des morceaux précis. En sus de Wendy Simiette, Ludmilla, Jimmy Hoareau, Gérard Grivon et Désiré Godin seront présents sur la scène pour ressusciter cet âge d’or.
La soirée eighties de Solid Groove débutera à 20h. Les billets sont en vente à Rs 200 l’unité dans les endroits suivants : CinéCity, Port-Louis; Imteaz Coiffure, Port-Louis; Julie’s Club, Pereybère; Boutique Vicking, Port-Louis; et chez Geda Music, Albion.