A l’heure où les petites formations ont du mal à tourner, il existe de jeunes musiciens assez courageux pour monter des projets. C’est le cas du groupe mauricien Patyatann dont le premier album Sanpek (figurant 10 titres originaux) sera lancé le samedi 6 août 2016, à 19h30, aux écuries du Domaine Les Pailles, avec le soutien du groupe Rogers.
Patyatann est un quatuor de musiciens-interprètes, composé de Sarasvati Mallac, Anouchka Massoudy, Anthony Bouic et Ludovic Kathan. Les msuciens sont de ceux qui ne se sont pas lancés dans l’aventure à la légère. Ils ont alterné concerts, festivals et autres événements (The Bridge, Porlwi by light, One Live Festival…) avant de nous proposer leur vision de la musique dans le respect de ce que fut le genre il y a longtemps.
Echappant aux clichés qui auraient pu entacher son projet, Patyatann ne s’enferme dans aucun style, mais se donne le droit de revoir la musique locale s’inspirant d’instruments traditionnels comme la ravanne, le bobre, le zez ou le ehru.
Voilà un exemple de ce que la musique traditionnelle peut inventer. Le groupe s’empare de la tradition orale Sirandann Sampek (sorte de jeu question/réponse ou devinette) pour nourrir ses compositions originales dans diverses langues.
Nous entendrons les voix et les percussions le 6 août. Preuve que la musique traditionnelle peut susciter d`heureuses découvertes.