Depuis le 15 avril jusqu’au 2 mai, 23 détenus ont été inculpés par visioconférence sous une charge provisoire de mutinerie. Ces derniers sont suspectés d’avoir participé à la mutinerie qui avait éclaté à la prison de Beau-Bassin, le jeudi 19 mars.

Environ 1 085 prisonniers en détention préventive s’en étaient pris aux gardes-chiourmes. Seize officiers avaient été blessés lors des altercations.

Environ 1 085 détenus se trouvant dans la cour et la cuisine de la prison avaient blessé les gardes-chiourmes en lançant des pierres, des assiettes, des boîtes de sardines, des chaises et d’autres objets qu’ils trouvaient sur place.

Plusieurs unités de la police, dont l’Helicopter Squadron, des pompiers et la Special Support Unit (SSU), avaient été appelées en renfort.

Il nous revient que d’autres inculpations auront lieu.

L’enquête est menée par la CID de la Western Division sous la supervision du Surintendant Shyam Bansoodeb.