Au cours d’une conférence de presse hier soir après la tenue de son comité exécutif, le leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, a laissé comprendre que la fédération des partis opposés à l’alliance Parti Travailliste/Mouvement Militant Mauricien est en passe d’être concrétisée.
« Il y a de grands progrès dans la concrétisation d’une alliance […] Mo panse ki lalians la finn deza konkretise », a-t-il lancé aux journalistes hier, au Habour Front. Les représentants du Muvman Liberater devaient rencontrer les dirigeants du MSM hier soir après une première réunion dans la journée avec des contacts du PMSD. Au cours de cet exercice médiatique, l’ancien leader-adjoint du MMM a vanté les mérites d’une alliance électorale entre le ML, le MSM et le PMSD, soutenant qu’elle représente la stabilité pour le pays avec l’ancien président de la République sir Aneerood Jugnauth comme Premier ministre pour cinq ans.
Ivan Collendavelloo a également abordé les grands axes qui devraient figurer sur le programme gouvernemental dont le Law and Order et l’élimination de la fraude et de la corruption. D’autre part, Ivan Collendavelloo a une fois de plus lancé un appel pour que l’ancien membre du bureau politique du MMM Vishnu Lutchmeenaraidoo rejoigne son parti en vue de cette alliance de l’opposition en concrétisation. Le leader du ML a fait par de sa satisfaction concernant la nomination du leader du MSM en tant que leader de l’opposition. Dans la foulée, Ivan Collendavelloo a fait ressortir que cela a été une grande preuve de démocratie que de nommer Xavier-Luc Duval comme nouveau Chairman du Public Accounts Committee (PAC). « Ces signes sont annonciateurs de l’unité de cette opposition ».
Par ailleurs, le get together de l’alliance rouge-mauve hier soir au Henessy Park à Ébène a été vivement critiqué par le leader du ML. « Se enn lalians de lintere ek de la bourzwazi ki pe zwenn dan Ebène. L’alliance MMM/PTr sera une instabilité pour Maurice. Dayer ni elektora PTr ni elektora MMM pa pou swiv zot », a-t-il déclaré. Le ML a aussi annoncé que plusieurs nouveaux membres ont rejoint le parti, dont l’ancien syndicaliste Toolsyraj Benydin, et qu’ils seront à l’avant-plan des activités politiques dans les semaines à venir.