Après sa conférence de presse d’hier matin axée sur l’avenir énergétique du pays, Ivan Collendavelloo, leader du Muvman Liberater (ML), a animé un point de presse hier après-midi. Lors de cette conférence de presse qui a eu lieu à l’issue de la reunion du Comité exécutif, lui et Anil Gayan ont passé en revue les points discutés plus tôt. Le leader du ML a réitéré son souhait d’”éclaircir la confusion” présente dans l’opinion publique quant au risque de black-out en 2016. Anil Gayan parle d’une nouvelle programmation des chaînes de la MBC à partir de lundi.
Parmi les dossiers de l’actualité évoqués, figure celui de la BAI. Selon Anil Gayan, “le problème de la BAI est derrière nous. La plupart des problèmes associés à la BAI ont déjà trouvé des solutions.” Le ML accueille favorablement le rachat de Courts par David Isaacs: “Nous n’avons aucun doute que le Mammouth d’aujourd’hui restera le Mammouth de l’avenir”, dit-il. Concernant Iframac, le ML salue l’initiative des employés, déclarant que ce sera un modèle d’autogestion d’entreprise par et pour les employés. Il évoque le fait que Roshi Badhain et Étienne Sinatambou sont en pourparlers avec Mercedes pour le convaincre de continuer son partenariat avec Iframac. Anil Gayan parle également d’un “dénouement dans l’affaire Appollo Bramwell.” Anil Gayan fait part que le ML a demandé à ses conseillers d’identifier les poches de pauvreté de leur région respective et d’en informer le ministère concerné.
Il annonce, par ailleurs, un changement “majeur” à la MBC, notamment dans la programmation et le contenu du journal télévisé qui sera, dit-il, axé sur les reportages “newsworthy.” Ces changements se feront pour que le journal télévisé “ne soit pas un catalogue de ce que les ministres font.” Pour ce faire, un cahier des charges a été préparé par Roshi Badhain.
À l’heure des questions, Anil Gayan dit que les patients au traitement de méthadone en prison auront un suivi psycho-social.