Neuf semaines après le naufrage du MV Angel 1 au large de Poudre d’Or, les opérations de renflouage devront entamer dans les prochains jours la phase finale avec les derniers détails du Refloating Plan ajustés durant le week-end. Le cargo Thor Gitta, dépêché pour le transbordement de la cargaison de 32 000 tonnes de riz, est sur le point de boucler sa mission. Le Split-On Barge River Bee, pour sa part, a déjà entamé le pompage du riz avarié par l’eau de mer.
Les dernières informations disponibles indiquent que des 32 000 tonnes de riz à destination de la Côte d’Ivoire sur le MV Angel 1, uniquement 5 594 tonnes en bon état ont pu être récupérées. Depuis la fin de la semaine, le Thor Gitta est ainsi à Port-Louis pour le débarquement de 3 972 tonnes de riz. Une première opération avait été effectuée le mois dernier. Après cette escale à Port-Louis, dont la durée dépendra du rythme de débarquement, le Thor Gitta quittera les eaux territoriales mauriciennes.
Le River Bee, placé à côté du MV Angel 1 depuis jeudi, devra lui atteindre sa vitesse de croisière dans le pompage du riz avarié durant le week-end. Dans la journée d’hier, les spécialistes de ce type d’opération procédaient aux derniers réglages pour le pompage du riz à l’aide d’un evacuator.
La principale difficulté de l’opération réside dans le fait que le riz abîmé doit être impérativement enlevé des sacs en plastique avant d’être pompé à bord du River Bee pour éviter toute pollution marine. Le riz avarié sera déversé en haute mer, soit en dehors des eaux territoriales mauriciennes, au-delà des 12 milles nautiques.
Les responsables de la Five Oceans Salvage, assurant la coordination des opérations, mettront au point les derniers détails de la mise à exécution du Refloating Plan du MV Angel 1. À ce stade, aucune des sources interrogées n’a voulu s’aventurer pour confirmer la date de la désincarcération du vraquier panaméen des récifs de Poudre d’Or ou encore le coût global de cette mission hors du commun.